Présentation

Le webmaster s'occupe du développement, de l'animation, et de la mise en ligne de contenu sur un site internet.

Selon l'entreprise, le webmaster est responsable des sites internet, intranet (réseau interne d'entreprise) ou extranet (intranet accessible aux partenaires d'une entreprise). Pas de site sans webmaster ! Il publie les dernières infos, crée de nouvelles rubriques, fait fonctionner les liens...

Bref, il est le « maître » du site web. De la qualité de son travail dépendra la réussite du portail. Face au défi qui lui est imposé, le webmaster doit savoir presque tout faire.

Le rôle du webmaster

Auparavant, le rôle du webmaster se limitait à enchainer des lignes de texte HTML, il peut parfois s'occuper de la charte graphique du site et peut même se retrouver dans la peau du rédacteur. Le métier de webmaster nécessite des aptitudes à la rédaction et à la communication, un sens du graphisme et de la mise en page et enfin des compétences en informatique.

Le webmaster doit avoir une bonne connaissance des réseaux informatiques et connaître des langages tels que le HTML ou le PHP. Il est en veille permanente et se tient au courant de ce qui se fait sur la toile et de l'évolution des technologies. Actuellement, la profession semble se diviser en deux familles : les techniques et les éditoriaux.

Un métier polyvalent

Un webmaster est une personne polyvalente et diplômée. Il gère les aspects techniques d'un site, mais aussi son contenu éditorial et sa mise en page. Dans de petites structures, il peut être amené à travailler seul.

Sur des sites générant des flux importants et utilisant des bases de données, il est intégré dans une équipe de spécialistes qui peut être composée d'un chef de projets, de concepteurs, de rédacteurs, d'un directeur artistique, d'infographistes, de maquettistes... Sa fonction est alors réduite à un rôle technique d'intégrateur de pages HTML.

Capter l'internaute

Le webmaster technique détermine l'architecture du site, manient le HTML, le Flash et autres Javascript ou encore écrit des applications pour mettre à jour des flux d'informations en direct...

Le webmaster éditorial, lui, est responsable du contenu du site. Ils peuvent être amenés à rédiger des articles, à en commander à des journalistes et doivent savoir gérer les vidéos et le son.

Dans les deux cas, le webmaster doit être doté d'une certaine sensibilité artistique et de compétences marketing. Sur la toile, il faut faire des prouesses pour attirer l'attention de l'internaute. Il est indispensable de connaître certaines techniques marketing pour y parvenir.

Le métier évolue au rythme des nouvelles technologies. Chaque innovation oblige les professionnels à s'adapter, à se former, mieux à innover eux-mêmes pour ne jamais être dépassé. Seul l'avenir nous dira ce que seront les webmasters de demain.

Formation

Comment devenir webmaster ?

Il est possible d'accéder à la profession de webmaster à partir d'un bac +2. Toutefois, les bac +5 sont très appréciés des recruteurs.

Le BTS services informatiques aux organisations et le DUT métiers du multimédia et de l'internet sont très appropriés pour devenir webmaster. Ils permettent d'obtenir une formation de niveau bac +2 avec le bagage nécessaire pour débuter sa carrière.

Il est toutefois possible de continuer en licence professionnelle. Plusieurs d'entre elles contiennent des enseignements très intéressants. Elles se déroulent en alternance et permettent de mettre un pied dans le monde professionnel.

Il est possible de terminer sa formation par un master. Certaines universités présentent des masters spécialisés en informatique ou en création de contenu éditorial.

Pour finir, certaines écoles d'ingénieurs et certaines écoles spécialisées dans le web ou dans le multimédia permettent également d'accéder à la profession.

Dernière mise à jour : 9 octobre 2015

Témoignage

Yoann, webmaster dans une agence parisienne

« Je me considère comme un autodidacte. Plus jeune, j'ai suivi des formations en langages informatiques, ce qui m'a aidé pour ensuite construire des sites perso. J'ai commencé à développer avec Netscape Composer. Puis, comme c'est assez limité, je suis passé sur des logiciels plus performants tels que Claris Home Page ou Adobe Golive. J'ai enfin découvert Dreamweaver sur le tas.

Sur le web, il faut être court, clair et pertinent. C'est pourquoi je participe à beaucoup de réunions avec les gens qui fournissent le contenu. Il faut toujours penser au public et créer des pages légères et rapides à connecter. »