Présentation

Le scénario sous le bras et le crayon à la main, le scripte scrute inlassablement les moindres recoins du plateau : véritable bras droit du réalisateur, il ne doit rien laisser échapper et se tenir prêt à relever la plus infime erreur de raccord ou la plus insignifiante faute de timing. Plus qu'une passion, un sacerdoce !

Le scripte travaille seul. Son rôle de mémoire du plateau l'oblige à posséder un bon sens de l'observation et une excellente mémoire visuelle. Le scripte doit en outre savoir établir des priorités entre les raccords de texte, d'axes, de regards, de costumes et d'accessoires et travailler avec discrétion tout en conservant une concentration sans faille. En tant qu'interlocuteur des membres de l'équipe et des acteurs, elle doit être équilibrée, dotée d'un solide sens de la diplomatie et aimer le contact.

Aide-mémoire et femme de terrain

Valérie, scripte, résume : "S'il ne devait rester qu'une seule personne sur le plateau avec le metteur en scène, ce serait la scripte !". Loin d'être exagéré, ce constat se vérifie dès lors qu'on interroge la jeune femme sur ses différentes fonctions au sein d'un tournage : "La première de mes responsabilités consiste à veiller à la continuité des séquences", explique Valérie. "Je dois surveiller les raccords, car les scènes d'un film étant rarement tournées dans leur ordre chronologique, il faut impérativement éviter qu'un élément injustifié n'intervienne entre deux plans. Mais ça ne s'arrête pas là !

Le scripte a également un rôle à jouer auprès de l'équipe technique. Il travaille en effet en étroite collaboration avec le cadreur pendant la mise en place du plan et peut également être amenée à donner son avis sur le jeu des comédiens. Bref, il a des yeux partout et souvent un polaroïd dans la poche afin de garder trace des différents éléments d'un plan.

Quand paperasserie rime avec diplomatie

A côté de ses activités pratiques, et aussi bien au cinéma qu'à la télévision, le scripte a également un devoir d'information vis-à-vis du directeur de production : c'est à lui qu'échoit la responsabilité d'établir un compte-rendu quotidien du tournage, ainsi qu'un rapport horaire détaillant tout ce qui a été fait durant la journée, de la quantité de pellicule utilisée jusqu'au nombre de minutes de film déjà tournées !

Et comme le couple réalisateur-scripte travaille en tandem, toutes ces tâches sont à accomplir en restant d'humeur égale, de manière à pouvoir materner le cinéaste angoissé le cas échéant. Sans toutefois attendre une trop grande reconnaissance de la part de l'équipe car, au moindre problème sur le plateau, c'est immanquablement le scripte qui se retrouve en première ligne !

Formation

Comment devenir scripte ?

Le métier de scripte s'apprend souvent sur le tas, par l'intermédiaire de stages. Cependant, pour obtenir la carte d'identité professionnelle (CIP) délivrée par le Centre national de la cinématographie, il faut avoir effectué trois stages rémunérés sur des longs métrages et un stage en laboratoire ou en montage.

Certaines écoles proposent toutefois une formation au métier de scripte accessible après une licence en arts du spectacle, cinéma, audiovisuel ou équivalent, soit après avoir suivi le cursus de l'école qui se déroule sur deux ans.

Pour percer dans ce métier, multipliez les stages et n'hésitez pas à vous faire la main sur les courts-métrages, plus faciles à intégrer que la télévision ou le cinéma.