Présentation

Fréquemment rattaché à la direction générale de l'entreprise, compte tenu des enjeux et des risques liés à son activité, le responsable sécurité des systèmes d'information a un rôle majeur : il doit veiller à la sécurité du réseau d'une entreprise, et donc aux données.

Ce professionnel est en effet le seul rempart face au piratage, ainsi qu'à l'espionnage industriel... Rigueur, adaptabilité, conviction mais également pédagogie sont donc ses principales qualités. Car il n'assure pas ses fonctions en solitaire, bien au contraire...

Une profession aux multiples missions

Le responsable sécurité des systèmes d'information n'a pas le temps de se reposer sur ses lauriers. Ce professionnel doit en effet jongler avec plusieurs missions. La première de toutes est de définir les objectifs de la politique de sécurité du système d'information (SI), en fonction des données à protéger, mais également des enjeux liés à celles-ci.

Il doit ensuite recenser et analyser les risques inhérents à l'évolution technologique et les conséquences sur le SI. Pour cela, il sensibilise les utilisateurs - ses collègues de travail - ainsi que la direction à la sécurité informatique.

De la veille et, parfois, de l'action

Un travail de chaque instant est à mener par le responsable sécurité des systèmes d'information qui, en cas d'alerte, doit être très réactif. Chaque minute compte en cas de soucis ! Mais il sera considéré comme efficace si aucune alerte n'est donnée. En effet, la veille en amont est primordiale, et constitue d'ailleurs une grande partie de son travail.

Il doit en outre auditer et contrôler l'efficacité des plans de secours du système informatique, afin que ceux-ci soient efficaces au moindre souci.

Formation

Comment devenir responsable sécurité des systèmes d'information ?

Des écoles d'ingénieurs, notamment celles spécialisées en informatique, proposent des formations pour devenir responsable sécurité des systèmes d'information. C’est notamment le cas de l'EPSI, EPITA, IONIS, mais aussi de l'Université de Bordeaux 1. Des établissements forment également en un an voire plus les titulaires d'un titre d'ingénieur généraliste. Mais, avant d'intégrer ces écoles, un bac scientifique est vivement conseillé !

Dernière mise à jour : 27 avril 2015