Présentation

Découvrez ce métier avec : ESAM

Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la qualité des produits qu'ils achètent. Pour la garantir, des organismes de contrôle délivrent des certificats de qualification assurant le respect de normes de fabrication précises. Les entreprises de biens et de services font donc appel au responsable qualité pour débusquer les malfaçons et y remédier.

Le métier de responsable qualité requière de la rigueur et une connaissance parfaite de la production. Le travail en équipe nécessite un naturel sociable. Pour finir, du tact, de la diplomatie mais aussi de la fermeté sont utiles pour faire accepter les changements dans les normes de production.

Traquer les défauts

Chaque branche édite ses propres règles, auxquelles s'ajoutent les demandes spécifiques de chaque client. Chaque entreprise possède son propre manuel qualité. Ce dernier est un cahier des charges très précis des engagements de l'entreprise quant au niveau de qualité de ses produits. Il doit être suivi à la lettre pour que les marchandises soient mises sur le marché. Malgré cela, des défauts peuvent apparaître. Une fois les imperfections identifiées, encore faut-il y remédier. Et cette tâche peut se transformer en vrai casse-tête.

Améliorer le produit

Optimiser la production pour satisfaire le client est un vrai travail d'équipe. Tout le monde est sollicité : les salariés de l'entreprise, de la conception à la livraison, et tous ses partenaires. Mais les changements de normes ne sont pas toujours aisés à faire accepter. Les entreprises demandent de meilleurs produits, en plus grande quantité et plus rapidement mais pour un coût moindre. De plus, certains petits détails, jugés acceptables un jour, ne le sont plus le lendemain ; c'est dur de faire passer ces idées dans une usine !

Toutes les semaines, le responsable qualité organise des réunions avec les chefs de service pour vérifier la bonne application des mesures mises en place et débattre de nouvelles idées destinées à améliorer encore la production.

Formation

Découvrez la formation avec : ESAM

Comment devenir responsable qualité ?

Le contrôle de la qualité peut s’exercer à différents niveaux. L’auditeur est chargé des enquêtes et des bilans, le réalisateur applique les consignes qualité dans les différents services et l’animateur a pour mission de sensibiliser les salariés aux nouvelles normes.

Pour diriger cette équipe, on trouve le pilote, chargé de rédiger le manuel qualité, gère les clients et supervise le processus qualité.

Après le bac

Pour répondre à la demande, plusieurs cycles courts ont intégré la qualité dans leur enseignement. Par exemple, le BTS qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries ou les DUT Qualité logistique industrielle et organisation.

Autre possibilité : les Deust technicien qualité industrielle, assurance qualité ou production et qualité dans les industries pharmaceutiques entre autres.

Après un bac+2

Pour compléter votre bac+2, misez sur la licence professionnelle en un an. La LP gestion de la production industrielle et management des organisations offre d’ailleurs des spécialisations dans de nombreux domaines de la qualité : management, environnement, services, BTP, logistique, industries...

Les amoureux du pharmaceutique ne sont pas en reste avec la dominante industrie chimique et pharmaceutique spécialité gestion de la qualité et des risques dans les bio-industries par exemple.

Après un bac+3

Les Masters dans le domaine de la qualité sont très prisés des recruteurs pour leur polyvalence et leur professionnalisme. Ils rivalisent même avec les diplômes d’écoles d’ingénieurs. Au choix, les dominantes qualité management des performances, qualité, environnement et sécurité dans l’industrie, qualité et organisation...

Les d’ingénieurs et les mastères spécialisés

Du bac au bac +4, vous avez toujours la possibilité d’intégrer une école d’ingénieurs par le biais des admissions sur concours ou sur titre selon votre niveau d’études. Ces écoles dispensent des formations plus ou moins généralistes mais toujours reconnues et appréciées des employeurs, de ce fait demeurent la voie d'excellence pour investir ces hautes fonctions ... de qualité !
Pour vous spécialiser à l’issue de votre diplôme (bac+5), vus pouvez intégrer un mastère spécialisé en un an. Par exemple, les MS qualité et certification des industries de santé, qualité en production animale, ou encore organisation de la production industrielle et qualité.

Visitez le site de ESAM