Présentation

Responsable de la communication digitale est une fonction toute nouvelle. Pourtant, elle est déjà en pleine expansion. Et pour cause : les entreprises sont bien conscientes des enjeux liés au web 2.0, et misent de plus en plus sur ce métier, qui est au coeur de son dispositif de communication.

« L'objectif du responsable de la communication digitale est de ne pas être en décalage avec les attentes des internautes et les évolutions technologiques. Il faut coller au mieux aux usages, et prendre le pouls du web pour avoir une communication la plus adaptée possible », explique Benjamin Fallot, responsable de l'e-communication et des contenus d'un grand groupe d'assurances.

Une multitude de missions vont rythmer le quotidien du responsable de la communication digitale : création de site internet, achat de mots-clés sur Google, de publicité, référencement, veille sur les réseaux sociaux,... « La stratégie est aussi parfois de ne pas aller sur certains réseaux car notre public veut une vraie présence et des vraies réponses » ajoute Jean-Marc Goachet, responsable communication digitale et web marketing.

La veille, une notion primordiale

La veille est une part très importante du métier. Pour Jean-Marc Goachet, elle se passe en deux temps : « Un premier où l'on fait une veille un peu générique, une sorte de mapping des forces en présence. On analyse les prises de parole de nos publics sur la toile, qu'est-ce qui se dit. Quand on sait, on analyse la tonalité, les lieux de prise de parole, les influenceurs. Souvent on nous dit que tout se passe sur Facebook et Twitter, mais ce n'est pas vrai. Il y a aussi Youtube, les forums ou différents sites internet spécialisés. Une fois que vous savez où ont lieu les prises de parole, que vous avez vu ce qui se dit, vous allez répondre avec des informations concrètes », détaille-t-il.

Des qualités d'analyse

Pour exercer ce métier, de la polyvalence est donc vivement recommandée. En effet, le responsable de communication digitale est le lien entre une société et les internautes. C'est pourquoi il doit savoir répondre à leurs différentes attentes. Il est également amené à travailler en étroite collaboration avec le webmestre ou le webmarketeur, ce qui demande une grande adaptabilité.

« Il faut également un esprit d'analyse développé, une bonne capacité de rédaction, et des qualités pédagogiques, pour faire comprendre en interne les enjeux et les aboutissements du web », détaille Benjamin Fallot.

« Il faut avoir un esprit complètement neutre, sans idées reçues, voir les forces en présence, les qualifier et définir le parcours digital de ce public. Le caractère d'instantanéité est très présent. Pour ma part, j'essaie de faire en sorte que tout le monde soit associé à la démarche de la communication digitale et que chacun apporte des briques pour répondre à la stratégie de l'établissement », analyse Jean-Marc Goachet. Un métier qui jour après jour, s'adapte aux différentes évolutions du web.

Formation

Les écoles spécialisées en communication, en publicité ou en multimédia sont recommandées.

Les formations spécialisées dans le web préparent également à ces nouveaux métiers du web.

Mais vous pouvez également passer par l'université, de nombreux bac+5 forment à ce type de professions (master professionnel ou spécialisé en communication).

Ce poste s'adresse cependant à des personnes confirmées. Il est également vivement conseillé d’avoir une expérience en tant que community manager pour bien appréhender le secteur.

Dernière mise à jour : 16 avril 2015

Témoignage

Publi-communiqué : Alexis Coppé, co-fondateur de l’agence 53mondays

Co-fondateur de l’agence 53mondays, Alexis Coppé intervient également auprès des étudiants de l’EFAP Bordeaux, en communication digitale.

Après l’obtention de son bac L, Alexis a directement intégré l’EFAP Bordeaux en première année.

Les stages ont été déterminants  dans son orientation future. Lors de sa 1ère année, il découvre le Service communication du journal Sud Ouest. L’année suivante, il intègre le Service relations presse d’un décorateur puis, en 3e année, il travaille pour l’agence de design industriel Design for you. Chargé de piloter la refonte du site de l’agence, Alexis comprend qu’il veut se diriger vers le web.

Fraichement diplômé de l’EFAP en 2009, il créé l’agence 53mondays avec Lesly Garreau qu’il avait rencontré lors de son dernier stage. Leurs missions : définir les stratégies Web des clients qui font appel à eux.