Présentation

Au commencement de la musique, il y a bien entendu le fabricant d'instruments. Mais s'il manque une corde à votre guitare, ou que votre piano est désaccordé, c'est le réparateur d'instruments qui fera revivre votre musique !

Les principales missions de ce professionnel sont de réparer, régler et accorder les instruments de musique, leurs accessoires, et d'assurer leur maintenance. Il peut également restaurer des instruments anciens, ou devoir transmettre son savoir faire en donnant des cours, par exemple. Une relation de confiance doit ainsi pouvoir s'installer entre le réparateur et le client : c'est pourquoi il est nécessaire de posséder, pour exercer cette profession, des compétences en acoustique, en technique de collage, en mécanique... Bien sûr, le réparateur d'instruments de musique doit aussi connaitre les matériaux dont il se sert et pratiquer au moins un instrument de musique...

Avoir de l'oreille !

Pour être un bon réparateur d'instruments, il faut bien sûr aimer la musique. Généralement, ces professionnels sont d'ailleurs des musiciens avertis, ce qui leur donne beaucoup plus de crédibilité devant un client. Des notions d'histoire de la musique sont également recommandées. En dehors des compétences techniques, il faut aussi posséder un certain sens artistique, être patient et surtout habile ! Les instruments manipulés sont souvent fragiles et parfois très chers...

Le métier peut s'exercer au sein d'entreprises artisanales, de manufactures, de magasins d'instruments de musique, de musées en contact avec des clients (musiciens, écoles de musique) et divers intervenants (ébéniste, chaudronnier). Mais le réparateur d'instruments peut aussi exercer en atelier, en magasin voire parfois chez les clients. Une fois la clientèle fidélisée, le réparateur peut alors s'installer à son compte, et devra alors assumer les responsabilités d'un chef d'entreprises.

Formation

Après la troisième

Il n'existe pas beaucoup de formations pour ce métier artistique. Cependant, le CAP propose plusieurs cursus en rapport avec les métiers de la musique, comme le CAP Assistant technique en instrument de musique option accordéon, guitare, instruments à vent, ou encore piano.

Après un CAP

Un brevet des métiers d'art (BMA) en facture instrumentale peut aussi mener au métier de réparateur. Ce cursus propose également plusieurs options : guitare, instruments à vent et piano. Un parcours professionnel en artisanat est aussi envisageable, et peut être complété par une formation à la facture instrumentale.

Après le bac

Le BTS musique permet aussi de se former au métier de réparateur d'instruments, tout comme les DMA (diplôme des métiers d'art) facture instrumentale, options accordéon, guitare, piano, ou instruments à vent.