Présentation

Contrairement à ce que l'on pense souvent, un profiler, aussi appelé criminologue, n'enquête pas principalement sur les tueurs en série. En effet, cet expert est avant tout un spécialiste des sciences du crime. 

Son rôle est d'analyser la criminalité et d'en déterminer les causes par le biais de différentes approches (psychologiques, économiques, sociales ou politiques). A l'heure actuelle, la profession n'est pas reconnue en France et le métier est, de fait, souvent exercé par des psychologues spécialisés dans le domaine. 

Une expert dans la science du crime 

Le profiler n'est pas seulement chargé de dresser le profil d'un criminel dans le cadre d'une enquête. Au quotidien, il participe à l'analyse des statistiques et à la recherche de l'origine des crimes. Il est d'une aide précieuse pour la police concernant la mise en place de moyens pour prévenir la délinquance, les délits et les crimes dans la société

Fin connaisseur de l'actualité juridique, il étudie différents cas de crimininels en prenant en compte l'aspect sociologique, psychologique ou économique du profil des concernés. Le profileur s'occupe aussi d'effectuer les examenns psychologiques des délinquants ou des criminels et peut également assiter les tribunaux afin de fixer une peine proportionnelle aux crimes et à leurs causes. 

Des connaissances très diverses 
 

Les tâches très variées réalisées par le profileur nécessitent que ses compétences le soient tout autant. Polyvalent, il est doté de connaissances dans de nombreux domaines : psychologie, sociologie et plus spéficiquement sciences criminelles. Posséder des notions en droit pénal est également fortement recommandé pour intégrer la profession. 

Patience et sens de l'observation 

L'une des qualités primordiales pour devenir profileur est de faire preuve d'un grand sens de l'observation et de beaucoup de patience. L'élaboration de résultats statistiques sur les profils des criminels peut prendre plusieurs années... 

Les personnes à ce poste doivent savoir allier humilité, empathie et maîtrise de soi dans toutes les situations. En plus d'être capable de travailler en équipe ces spécialistes de la criminologie doivent dispoer d'une force psychologique importante. 

Formation

Comment devenir profiler ?

Le métier de profiler ne dispose pas aujourd’hui d’une formation clairement identifiée. Généralement, les professionnels sont issus d’un double parcours alliant criminologie et droit par exemple.

Après une licence de droit ou de psychologie, cap sur l'Institut de criminologie de l'université Paris-II pour accéder à une spécialisation. Au choix : le Certificat de sciences criminelles (techniques médico-légales) ou le Certificat de sciences criminologiques (approches psychologiques). Attention toutefois, ces formations sont proposées hors du cadre LMD (licence-master-doctorat).

Les instituts des sciences criminelles dispensent des formations en criminologie, parmi lesquelles un certain nombre de DU.

Des universités proposent également un master professionnel Cliniques criminologiques et victimologiques accessible aux titulaires d’un master 1.

En chiffres

A ses débuts, un profileur touche en moyenne 2 000 euros bruts par mois