Présentation

Faire de sa passion son métier, et l'enseigner : c'est le choix que fait le professeur d'arts plastiques.

Au-delà des connaissances théoriques, l'enseignement des arts plastiques nécessite une connaissance technique, par la pratique personnelle d'une discipline artistique. L'enseignant d'arts plastiques doit continuer à se former tout au long de sa carrière, mais surtout être capable d'adapter ses connaissances au niveau des élèves, pour mieux les initier à sa matière. Le métier exige également de nombreuses qualités personnelles : pédagogie, disponibilité, imagination, rigueur, enthousiasme. Une facilité de contact, une clarté d'expression et une capacité d'adaptation sont également nécessaires. Enfin, il ne faut pas avoir peur de bouger, car le recrutement s'effectue au niveau national.

Le métier de professeur d'arts plastiques

Ils enseignent dans les collèges, les lycées, à l'université ou dans les écoles spécialisées. Leur mission ? Sensibiliser les élèves à l'histoire de l'art et à l'ensemble des arts plastiques. Ils apprennent aux élèves à s'exprimer, à développer leur esprit critique et leur créativité, à forger leur propre point de vue par des travaux divers.

Cultiver le regard

“J'essaye d'apprendre aux élèves à observer au lieu de zapper”, explique Gilles, professeur d'arts plastiques. “Le but est de dépasser le stade du j'aime/j'aime pas, et d'étudier ce que l'artiste a voulu faire passer.” Le rôle du professeur d'arts plastiques consiste à encourager les élèves dans leur propre démarche artistique, et à leur offrir ainsi un nouveau moyen d'expression : “Certains élèves développent ou se découvrent parfois un talent réel. Il m'arrive souvent d'être épaté par leurs travaux !” Autre challenge : susciter en permanence l'intérêt pour une matière plutôt considérée comme “périphérique”.

Priorité à la pratique

Au-delà de ses heures d'enseignement, le professeur travaille beaucoup en amont afin de préparer les cours et d'alimenter sa culture personnelle. Le professeur d'arts plastiques n'est pas là pour imposer des règles ni pour former des artistes, mais pour les aider à réfléchir autrement.” Les arts plastiques se distinguent par l'approche même de la matière : l'apprentissage passe d'abord par la pratique, pour évoluer vers un savoir et des acquis plus théoriques. “C'est une matière transversale, qui valorise les capacités de chacun. Il n'est pas nécessaire de savoir dessiner pour exprimer sa propre personnalité artistique.” Une liberté qui favorise également la mise en place de projets d'envergure, comme la visite d'une expo ou d'un musée, la rencontre avec un artiste, ou la confrontation directe et physique, en classe, avec une œuvre d'art.

Formation

Comment devenir professeur d'arts plastiques ?

Après le bac

Les grandes écoles restent très cotées, mais aussi très sélectives. Accessibles sur concours, elles dispensent un enseignement en cinq ou six années d’études. Les quarante-cinq écoles régionales et municipales d’art délivrent quant à elles des diplômes nationaux en trois ou cinq ans. Il existe également de nombreuses écoles spécialisées, ainsi que sept BTS en arts appliqués. Les formations en arts plastiques à l’université, théoriques et généralistes, proposent enfin une bonne formation aux métiers de l’enseignement.

Après un bac+3

Deux concours sont organisés chaque année au niveau national : le CAPES (Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement du second degré) d’arts plastiques, et le CAPET (Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement technique) d’arts appliqués. Ils sont ouverts aux titulaires d’une licence d’arts plastiques et aux candidats justifiant de cinq ans de pratique professionnelle, d’un titre ou d’un diplôme sanctionnant deux années d’études supérieures (BTS, DUT). Le concours de l’agrégation dans les options "Arts plastiques" et "Arts appliqués" exige, lui, un niveau Master.