Présentation

Au bord du bassin, sifflet autour du cou, le maître nageur sauveteur entraîne les champions de demain, distribue le matériel et réprimande les garnements indisciplinés. Au bord de la mer, bronzé et souriant, il scrute l'horizon, prêt à intervenir au moindre incident.

Constamment au contact du public, le maître nageur-sauveteur doit aimer le relationnel et la polyvalence. Il enseigne à des bébés comme à des seniors. En bon pédagogue, il est patient, à l'écoute et près à encourager ses élèves. Parallèlement, il doit être capable d'intervenir en cas de problème et de donner les premiers secours.

Allez, encore un petit effort !

Le maître nageur-sauveteur adapte son message et son savoir-faire à chaque public. Dans le cadre de l'école de nage, pour les 5/10 ans, il transmet un savoir purement technique, l'apprentissage codifié des nages s'effectuant de manière ludique.

Autre secteur porteur, l'aquagym. “Là encore, outre l'aspect technique, je dois prodiguer des conseils de santé basiques, précise Estelle. Pourquoi s'entretenir physiquement ? Quel effort peut-on faire selon son âge ? Comment bien se nourrir ?... J'adore évidemment les séances destinées aux futures mamans, car elles requièrent un grand sens psychologique. Tout comme les séances d'aquaphobie réservées aux personnes qui ont peur de l'eau. De nouvelles pratiques empruntées aux salles de gym apparaissent aussi régulièrement : l'aquabiking (vélo immergé dans l'eau), l'aquacardio, l'aquastep...

Il faut donc se former en permanence pour actualiser ses compétences car ces activités font fureur dans la plupart des établissements.” Comme la plupart de ses confrères, Estelle navigue d'une structure à une autre et parcourt des milliers de kilomètres chaque année, pour parvenir à se construire un emploi du temps homogène. Entre ses cours la journée, les entraînements le soir et les compétitions le week-end nécessitant des déplacements fréquents, elle n'a guère le loisir de se prélasser sur les plages. Mais peu lui importe : son bonheur n'est pas là, mais vous l'aurez compris.

Formation

Comment devenir maître nageur-sauveteur ?

Pour assurer la surveillance et le sauvetage, un diplôme suffit : le Brevet national de sécurité et sauvetage aquatique (BNSSA). En revanche, le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l'Education Populaire et du Sport (BP JEPS) reste indispensable pour exercer la profession de maître nageur-sauveteur.

L'entrée en cursus de formation BPJEPS est conditionnée par la réussite à des tests de sélection organisés par chaque organisme de formation.