Présentation

Le libraire propose non seulement des livres mais aussi de la presse, de la papeterie, de la carterie, des cadeaux... Les grands distributeurs s'imposent sur le marché et seules les librairies hyper-spécialisées peuvent survivre en ne vendant que du livre. C'est pourquoi le libraire doit diversifier son activité.

Le libraire doit aimer lire et avoir envie de transmettre sa passion. Etre curieux, posséder un bon sens commercial et du contact, du goût pour aménager la boutique et la vitrine sont des atouts indéniables. Une excellente mémoire est également indispensable pour renseigner les clients.

Culture littéraire et bonne mémoire

Premier geste de la journée pour Gilles, ouvrir le sas et découvrir les arrivages du jour en presse. Avant l'ouverture, les titres les plus demandés doivent être mis en rayon. “On connaît les clients et leurs habitudes. Certains sont réglés comme du papier à musique, ils viennent toujours à la même heure et achètent la même chose”, s'amuse Gilles.
Pour les livres, le libraire reçoit régulièrement des offices de la part des maisons d'édition. “Mais je peux aussi commander des ouvrages qui m'intéressent ou que les clients m'ont réclamés.” Pour s'y retrouver, le libraire doit posséder une excellente mémoire. Il doit être à la page car les livres, mis à part les best-sellers ont une durée de vie de cinq à six semaines.

Lire à l'œil

La profession de libraire n'est pas des plus faciles. “J'adore mon métier mais parfois j'ai vraiment envie de retourner me cacher sous ma couette, confie Gilles avec un petit sourire. Les horaires sont contraignants, mais mon pourcentage sur les journaux vendus dépend de mes heures d'ouverture. Il faut aussi avoir l'œil partout pour prévenir la fauche, et ce ne sont pas que des jeunes qui piquent !” Heureusement, dans ses bons, jours, Gilles peut profiter des avantages de son métier. “Je lis à l'œil, c'est un bonheur pour moi. Et j'aime le contact avec les clients, je les observe, discute avec eux, et quand j'entends parler d'un livre qui pourrait les intéresser, je leur en touche un mot. C'est bon pour l'image du magasin et ça me permet parfois de faire une vente.”

Formation

Comment devenir libraire ?

Aucun diplôme n’est requis pour devenir libraire mais plusieurs cursus forment aux différents aspects du métier.

Après la troisième

Le CAP Employé de librairie, papeterie, presse est réalisable en apprentissage. Il forme des vendeurs mais le recrutement est de plus en plus exigeant. Et mieux vaut poursuivre jusqu’à un brevet professionnel.

Après le bac

Le BP Libraire se prépare en deux ans en alternance après un bac ou un CAP employé de librairie.

A bac+2

Vous pouvez passer une licence professionnelle Librairie et métiers du livre.