Présentation

Selon la loi, les moins de dix-huit ans bénéficient d'un statut particulier devant la justice. Ils disposent d'un magistrat spécialisé : le juge des enfants. Ce dernier officie dans le tribunal pour enfants ou la cour d'assises des mineurs pour les plus de seize ans.

Le métier de juge des enfants comporte de lourdes responsabilités. Il faut savoir prendre des décisions et les assumer. Cela implique une certaine fermeté, de l'autorité et de la force de caractère.

La discussion avant tout

Dans toutes les affaires, France, juge des enfants depuis dix ans, préfère privilégier la discussion. « Quand je reçois un signalement des services sociaux ou de l'Education nationale je convoque la famille comme le veut la loi. Cette entrevue me permet de saisir le problème », explique-t-elle. « Je m'entretiens aussi beaucoup avec l'intéressé. J'essaie de comprendre comment il se situe dans l'affaire, quelles sont ses peurs et ses attentes. Il est important qu'il soit entendu. Toutefois, certains adultes se servent de leurs enfants pour se venger. Je reste donc toujours prudente et essaie de faire la part des choses. »
Pour éclairer les zones d'ombre du dossier, le juge peut demander des investigations supplémentaires, une enquête sociale, une expertise psychologique... Ensuite, il prend sa décision. Le magistrat peut choisir de laisser l'enfant dans sa famille ou le placer. Les structures d'accueil à la disposition du juge sont très diverses.

Un travail dans la durée

Au quotidien, le juge des enfants supporte de lourdes responsabilités. « Retirer un enfant de chez ses parents ou envoyer un jeune en prison, ce n'est pas facile, avoue France. Je me demande toujours si je prends la bonne décision. Parfois, je prends conscience que je me suis trompée, j'essaie alors de rectifier mes erreurs tout en restant cohérente. Une famille ou un jeune rencontre toujours le même juge. Cela nous permet de bien connaître les affaires et de suivre leur évolution jusqu'à la majorité des enfants. C'est un vrai travail dans la durée. Il arrive que j'échoue, bien sûr, c'est la vie, mais heureusement les succès sont plus nombreux. »

Formation

Comment devenir juge des enfants ?

Après un bac+5

Devenir juge des enfants suppose obligatoirement de passer par l’Ecole nationale de la magistrature (ENM) dont l’accès ne s’effectue que sur concours ultra sélectif. Avis donc aux diplômés des IEP, des Ecoles normales supérieures ou titulaires d’une maîtrise ! Les épreuves de sélection reposent en grande partie sur des connaissances juridiques.

Aussi un cursus préalable en droit, voire des cours préparatoires au sein d’instituts ou centres judiciaires en quatrième année, représentent-ils un avantage certain pour augmenter ses chances de succès à l’entrée.