Présentation

Le journalisme, en général, n'est pas le secteur le plus créateur d'emplois. Les postes en radio ne courent pas les rues, mais les places existent, notamment en région où la concurrence est moins rude.

Pour devenir journaliste radio, une perpétuelle curiosité est un atout indispensable dans le domaine de l'information et de l'actualité. La radio étant un média particulier, le journaliste radio doit savoir captiver les foules en donnant à "voir" l'information. Enfin, c'est une réelle envie d'informer les autres qui doit primer chez le journaliste.

Au départ, la pige...

François fait partie de ces nombreux journalistes qui ont appris leur métier sur le terrain : "je n'ai jamais fait d'école de journalisme ! Pourtant, aujourd'hui je conseillerais aux jeunes d'en faire une, c'est plus sûr". Après avoir fait ses classes dans une radio locale et s'être familiarisé au Nagra et au Revox (ndlr : matériel d'enregistrement et de montage de bande-son), le voici parvenu à son poste actuel. "J'ai tourné dans de nombreuses radios avant d'arriver à Paris pour un remplacement qui s'est terminé en CDI".
Les piges. La base de tout travail journalistique, le passage obligatoire de tout bon journaliste qui se respecte : "Les piges permettent de se construire un style et surtout de se faire connaître dans le milieu".

Curiosité et culture générale sont de mise

Premier conseil pour réussir en radio : ne pas chercher immédiatement une spécialisation et préférer traiter tous les sujets. Pour cela, inutile de signaler qu'une culture générale de qualité est nécessaire, ce qui implique curiosité et envie d'apprendre : "Si vous ne vous intéressez pas à la vie politique au sens large, c'est-à-dire à la société en général, ce n'est même pas la peine de penser à faire du journalisme" ! Autre atout indispensable : avoir une réelle envie de transmettre l'information aux autres. Car "un bon journaliste radio est un journaliste qui utilise un langage fort et porteur afin de donner de l'image au son...", conclut François.

Formation

Comment devenir journaliste radio ?

Après le bac

Deux possibilités s'offrent à vous : intégrer un IUT ou se former à l'université. Pour être certain de votre bagage, visez au minimum une maîtrise. Nouvelle solution : deux licences professionnelles (licence de journalisme et licence d'animation et gestion d'une équipe rédactionnelle à l'IUT de Lannion). Elles sont accessibles aux diplômés de Deug, d'un DUT ou à des journalistes en activité pouvant justifier d'acquis professionnels.

Après un bac+2/3

Encore au nombre de sept il y a quelques années, voici désormais neuf écoles reconnues par la profession. Ces écoles sont accessibles à partir d'un bac+2 même si leurs concours d'entrée s'apparentent à un véritable recrutement professionnel. A noter qu'il existe des formations en alternance encore assez méconnues.

Pensez aussi aux écoles privées moins cotées que les autres, certaines d'entre elles tirent pourtant leur épingle du jeu.