Présentation

Le quotidien de l'ingénieur technico commercial ? Beaucoup de déplacements, pas mal de nuits d'hôtels, et des journées bien remplies !

L'ingénieur technico commercial joue un rôle d'intermédiaire entre le client et la production. Il doit donc cumuler les compétences demandées aux techniciens (évaluation technique des besoins du client, installation du matériel, suivi après-vente...), mais aussi "assurer" au niveau commercial (étude de marché, prospection, négociation...). S'il est certain que de solides bases techniques sont indispensables, il lui faut également avoir un bon sens relationnel et des connaissances en langues : l'anglais et, si possible (car c'est toujours un "plus" dans le milieu de l'industrie) l'allemand.

Le métier de technico-commercial

Pour occuper la fonction de technico-commercial, il faut être flexible en ce qui concerne les horaires, mais aussi les compétences. Intrinsèquement, le métier implique de bonnes capacités d'adaptation. Le créneau du technico-commercial ? La vente et la promotion de produits à forte valeur ajoutée. Les entreprises ont d'ailleurs bien souvent un technicien ou un ingénieur qui a évolué vers le commercial. C'est le cas d'Alain. Il y a an et demi, il est nommé au poste d'ingénieur technico-commercial. Un parcours assez classique au sein de ce groupe puisque les quatre ingénieurs technico-commerciaux sont issus des rangs. "Nous sommes une petite équipe chargée de couvrir toute la France. Notre rôle consiste à animer des sessions de formation dont la durée varie de quatre heures à deux jours.

Libre de gérer son temps

L'étendue des produits présentés durant ces sessions est large puisqu'elle englobe l'ensemble des réalisations du groupe. Selon les désirs des clients, la présentation peut être davantage axée sur la technique ou sur le marketing. Là encore, l'ingénieur technico-commercial doit faire preuve de souplesse ! Lorsqu'il n'est pas sur le terrain, l'ingénieur technico-commercial s'informe sur les nouveaux produits et les évolutions du marché. "Les produits sortent à une vitesse incroyable" avoue Alain. "Nous sommes donc tenus de nous informer en permanence, ce qui passe par la lecture de la presse spécialisée, l'étude de la concurrence... Heureusement que nous sommes une équipe soudée, et que nous n'hésitons pas à partager les infos". Contrairement aux commerciaux du groupe, Alain n'a pas d'intéressement au chiffre d'affaires, ce qui dans un sens limite la pression. "Malgré sa difficulté, c'est un métier que j'apprécie car il est très dynamique" conclut-il. "Je suis rarement au bureau, je rencontre une foule de gens et je suis libre de gérer mon temps et mes rendez-vous à ma guise". Une voie à conseiller aux allergiques à la routine !

Formation

Comment devenir technico commercial ?

Il existe de plus en plus de cursus dits à "double compétence" dont l'objectif est de former directement des spécialistes dans les domaines du technique et du commercial.

Après un bac+2

Autre solution : intégrer une école de commerce classique après un bac+2 technique ou scientifique dans le cadre d'une admission parallèle. Les écoles de commerce sont en effet de plus en plus nombreuses à ouvrir leurs portes à ces admis sur titre, à qui elles apportent un complément de formation. Premier motif : ces nouvelles recrues permettent aux écoles de varier leur effectif. Deuxième motif : ces diplômés sont très appréciés par les recruteurs !