Présentation

L'informatique ? Un domaine réservé aux hommes sachant bricoler ? Ce temps est depuis longtemps révolu, surtout lorsque l'on évoque le métier d'ingénieur logiciel en informatique.

Si l'aspect technique prédomine, l'ingénieur logiciel doit également être rigoureux dans la gestion des délais et des coûts et dans le respect des méthodologies. Autres maîtres mots : organisation, réactivité, adaptabilité (aux situations, aux clients et aux nouvelles technologies) et créativité. S'il sait faire preuve d'autonomie, il doit aussi être capable de travailler en équipe. Sens de l'accueil et de la négociation. Et évidemment une totale disponibilité. Pratique de l'anglais fortement conseillée.

Un travail d'équipe

Concrètement comment cela se passe-t-il ? “Le développement implique au préalable l'analyse d'un existant. Les produits que nous diffusons sont des standards du marché, que nous adaptons aux besoins de nos clients. Il s'agit ensuite de trouver les moyens d'optimiser les tâches afin de faire gagner du temps aux futurs utilisateurs et donc par le fait de l'argent. Pas le droit à l'erreur. Les besoins sont déterminés avec le client, puis retranscrits dans des schémas fonctionnels, qui sont ensuite eux-mêmes codifiés en langage informatique. L'ingénieur logiciel travaille sous la direction d'un chef de projet et encadre les analystesprogrammeurs. Dans une petite SSII, il participe à toutes les phases d'élaboration du logiciel. Un de ses rôles est d'organiser son activité et celle de son équipe, en fonction de la charge de travail et des délais à respecter.”

Une adaptation constante

Outre une maîtrise parfaite des outils informatiques, ce métier implique une constante adaptation aux nouvelles technologies, qui évoluent à vitesse grand V, qu'elles soient d'ordre matériel ou logiciel (nouveaux processeurs, le web...). Adaptabilité également aux clients, toujours différents mais toujours exigeants. Des déplacements, une vie à cent à l'heure, bien loin des trente-cinq heures, mais qu'est-ce qui fait courir ainsi Jean-François Amathieu depuis plus de dix ans ? L'argent ? “On ne fait pas ce métier pour devenir riche, même si l'aspect financier compte évidemment, je ne pourrais pas le nier. Non, ce qui me fait avancer avec toute mon équipe, c'est la passion, le côté créatif, le travail d'équipe, la mise en commun de connaissances, les rencontres...” Alors, êtes-vous prêt à relever tous les jours ces challenges ? Car c'est ce qui vous attend, si vous choisissez cette branche.

Formation

Comment devenir ingénieur logiciel ?

La conception de logiciels nécessite une formation générale et technique de haut niveau, à bac+5 ou bac+6.

À l'université

Les licences d'informatique ouvrent l'accès à une spécialisation. Plusieurs masters proposent une spécialisation en génie logiciel ou génie informatique.

En école d'ingénieurs

Plusieurs écoles d’ingénieurs proposent une orientation principale en génie logiciel.

Témoignage

Imaginer des solutions innovantes

Isaac travaille dans le domaine de l’ingénierie logicielle dans sa propre entreprise, qu’il a créée alors qu’il était encore en alternance à l’école.

Son métier ? Imaginer, concevoir et développer des applis mobiles innovantes. Son projet actuel, Evencity, optimise l’expérience de la billetterie en ligne en proposant une sélection personnalisée de sorties et en permettant à chacun de réserver facilement et instantanément.

« Beaucoup d’applications ont essayé d’apporter une réponse à cette demande sans y parvenir. Notre maîtrise des nouvelles technologies - mobiles et big data notamment- et notre connaissance du marché nous permettent de proposer un service qui a une réelle plus-value.

Les points forts de mon métier : des technologies qui évoluent en permanence, des innovations passionnantes, un vrai tremplin pour l’entrepreneuriat ! »