Présentation

Routes, bâtiments, tunnels, ponts... autant d'infrastructures que l'ingénieur en génie civil est susceptible de développer. Chargé de la mise en œuvre de projets sur les chantiers, ce professionnel doit s'impliquer dans chacune des phases de construction d'un ouvrage. En France, pas moins de 50 000 ingénieurs en génie civil évoluent dans une entreprise de bâtiment et travaux publics (BTP), dans une collectivité ou au sein d'une administration publique.

Le chef d'orchestre des opérations

Sur le terrain comme au bureau, l'ingénieur en génie civil est le maître d'œuvre des ouvrages dont il a la charge, qu'il s'agisse d'infrastructures à construire ou à réhabiliter : barrages, routes en tout genre, usines, buildings, aéroport, centres commerciaux, etc. Il supervise toutes les opérations du chantier, notamment celles qui touchent à la gestion de l'eau et de l'énergie (hydraulique et géotechnique), au transport ou encore à l'environnement.

Ainsi, il s'occupe des études avant-projet, des appels d'offres, du coût total du projet, des diverses solutions technologiques et environnementales à mettre en place pour rendre le projet sûr... Enfin il veille au bon pilotage de la maîtrise d'ouvrage, en rédigeant des comptes rendus sur l'avancée des travaux, et ce, jusqu'à la réalisation finale.

Ce professionnel doit donc témoigner d'excellentes connaissances techniques, et d'un sens des responsabilités important. De même, il doit être à même de gérer plusieurs projets à la fois, en veillant au bon respect des normes de sécurité. Il doit donc faire preuve de rigueur et d'un sens de l'observation très développé.

Un bon communiquant

Chargé des diverses étapes de construction d'un ouvrage, l'ingénieur en génie civil doit être capable de gérer les diverses et nombreuses équipes présentes sur le terrain. Il doit ainsi faire preuve d'une organisation sans faille.

Amené à s'exprimer devant un grand nombre d'employés, son sens de la communication mais aussi du relationnel est l'un de ses atouts majeurs. Par ailleurs, l'ingénieur en génie civil est capable d'adapter son discours devant des interlocuteurs variés. Enfin, ce métier nécessitant de nombreux déplacements, il doit faire preuve de dynamisme.

Formation

Pour exercer ce métier, le diplôme d'ingénieur (bac +5) est indispensable. Polytechnique, les Mines, CentraleSupélec ou Ponts et chaussées sont bien souvent des écoles très prisées par les entreprises.

Toutefois, les cursus universitaires du type master professionnel mention Construction, Maîtrise des opérations de réhabilitation urbaine ou Sciences et technologies pour l'ingénieur, offrent de belles opportunités de carrières.

Dernière mise à jour : 24 mars 2015

Témoignage

Géraldine Venturi, ingénieure en génie civil pour une entreprise de travaux publics

« La plupart des projets sur lesquels nous travaillons vont influencer la vie de la population : musées, écoles, bibliothèques… Rien que d'imaginer les gens qui utiliseront ces bâtiments au quotidien ne donne du sens à ma mission. Je garde toujours cette image en tête, ça me permet aussi d'anticiper les problèmes qui pourraient intervenir plus tard.

Heureusement, je ne suis pas seule pour parer aux éventuels incidents. Le travail d'équipe est une autre des motivations de ce travail. On compte beaucoup sur moi. Cette confiance est un moteur. A mes débuts, j'avais un peu peur d'être laissée de côté parce que je suis une femme mais finalement, une fois qu'on a fait ses preuves sur le terrain, le genre importe peu. »