Présentation

Observateur de la nature, l’ingénieur en dépollution des sites et sols pollués diagnostique les risques encourus et tente de prévenir ceux à venir.

Objectif : réhabiliter un ancien site nocif

Analyser les sols, l’eau ou l’air d’un site pollué, c’est l’une des principales missions de l’ingénieur en dépollution. Pour cela, il réalise des diagnostics avant l’aménagement du territoire ou lors de la vente d’un terrain. 

Une fois ses échantillons prélevés, il doit synthétiser toutes les données qu’il a collecté afin de comprendre les causes et les conséquences de cette dépollution. Car son but est de rendre la zone réhabilitable pour la faune, la flore et les êtres humains.

Il rédige ensuite un cahier des charges détaillant les solutions adaptées pour améliorer la qualité du site : extraction des terres polluées, traitement des terres… Il est chargé de trouver toutes les solutions appropriées avant de commencer le chantier.

Superviser le chantier d’un site pollué

Il s’agit de la deuxième partie du travail de l’ingénieur. Il doit savoir superviser un chantier et toutes une équipe de professionnels. Hydrologues, géologues, géotechniciens, architectes, géophysiciens, l’ingénieur en dépollution travaille main dans la main avec ces spécialistes pour mener à bien son projet.

L’ingénieur en dépollution doit donc avoir des compétences en chimie, toxicologie ou en géologie pour identifier correctement les polluants et comprendre le rôle de chaque professionnel. La maîtrise de l’anglais technique et du droit de l’environnement font aussi partie des connaissances à acquérir avant d’entrer sur le marché du travail.

Formation

Comment devenir ingénieur en dépollution ?

Pour obtenir le titre d’ingénieur, il faut impérativement intégrer une école du même nom. Si certaines écoles sont accessibles juste après le bac, d’autres attendent un niveau bac +2. Il est donc recommandé de préparer un BTS ou un DUT (bac +2) en environnement, chimie ou physique, ou d’entrer en classe préparatoire

Les écoles d’ingénieurs délivrent ensuite un diplôme de niveau bac +5. Durant sa formation, l’étudiant peut se spécialiser dans le secteur de l’environnement pour devenir ingénieur en dépollution. 

En chiffres

2 500 

Un ingénieur en dépollution gagne entre 2 500 € et 3 000 € bruts par mois en début de carrière.