Présentation

L'ingénieur d'études et de développement réalise avant tout les besoins des clients avant ses propres idées ou envies. Ainsi, après avoir étudié les demandes, ce professionnel doit développer les programmes qui lui semblent pertinents pour répondre à ces besoins. Pour cela, il ne jouit pas d'une liberté totale... En effet, il lui faut respecter les normes et les standards, bien souvent internationaux.

Une fois le cahier des charges établi, c'est parti pour la conception ! Il lui faudra alors veiller au bon déroulement de cette conception, en suivant les développements, les tests qui seront faits,... Des tests qui seront effectués jusqu'à la finalisation du produit, avant la livraison finale au client.

Un métier, divers environnements possibles

Un ingénieur d'études et de développement évolue très fréquemment dans une entreprise de services du numérique (ESN). Pour autant, ce n'est pas la seule structure employant ces experts. Ils peuvent en effet intégrer des entreprises éditrices de logiciels, ainsi que des entreprises ayant une section R&D ou une DSI (direction des systèmes d'information).

Dans une ESN, qui est la structure d'accueil la plus courante, l'ingénieur d'études et de développement travaillera alors sous la houlette d'un chef de projets. Des projets qui pourront être réalisés au forfait - l'ingénieur travaillera alors sur une mission bien précise -, ou être des prestations en régie. Dans ce cas, il intègrera les équipes du client, pour travailler à l'extérieur.

Formation

Comment devenir ingénieur d'études et de développement ?

Les "débutants" sont les bienvenus pour ces fonctions, à condition d'avoir de solides connaissances dans le domaine ! Ces dernières s'acquièrent notamment en école d'ingénieurs, ou par l'intermédiaire d'un master professionnel. Ces formations doivent être complétées par un stage dans le domaine, pour justifier de son expertise. Et il va sans dire que l'anglais est indispensable pour exercer cette profession !

Dernière mise à jour : 27 avril 2015