Présentation

De la tour Eiffel à la véranda d'une maison particulière en passant par le mobilier urbain, le métal est aujourd'hui partie intégrante de notre cadre de vie. Impossible d'ignorer au quotidien l'importance du secteur de la métallerie... et de ses professionnels ! Les compétences des métalliers sont en effet indispensables au domaine du bâtiment. Parmi eux, l'ingénieur d'études en métallerie joue un rôle-clé dans la conception et la réalisation des structures des futures constructions.

Le métier suppose bien sûr un excellent niveau en mathématiques, allié à de la logique et de l'ingéniosité. Lors du chiffrage, l'ingénieur d'études en métallerie doit faire preuve d'inventivité afin de trouver les solutions techniques les plus fiables et les moins coûteuses à mettre en place lors de la construction de l'ouvrage.

Un homme de bureau... sur le terrain

Il est ainsi principalement chargé de réaliser les études techniques qui serviront à élaborer les plans d'un ouvrage et à en déterminer le coût global. Mais son rôle est loin de s'arrêter à des calculs théoriques et à des lectures de plan, comme l'explique Stéphane : "Au quotidien, l‘ingénieur doit aussi rester en contact avec les autres corps de métier intervenant sur le chantier : architecte, maître d'œuvre mais également les services commerciaux du bureau d'études. C'est en quelque sorte le chef d'orchestre du projet !" Des attributions très variées qui supposent une réelle polyvalence et une curiosité intellectuelle toujours en éveil puisque, dans une même journée, l'ingénieur d'études en métallerie peut être amené à utiliser l'outil informatique, en calcul et en dessin, puis à se déplacer sur un chantier ou dans un atelier de production. Une partie de ses fonctions consiste aussi à proposer des matériaux (choix des aciers, type de bardage...) et implique donc une excellente connaissance des matières premières.

Le goût des responsabilités

"J'interviens après une pré-étude effectuée par le bureau d'études techniques qui m'attribue un chantier sur lequel je dois établir un planning général", explique Stéphane."Je suis chargé de recalculer toutes les structures sur la base des plans fournis afin d'être sûr que chaque pièce pourra supporter sa charge, en fonction de la prise en compte de plusieurs éléments, notamment la neige ou le vent. Si les charges ne sont pas correctement réparties et les éléments porteurs bien situés, on risque d'avoir à faire face à une déformation de la structure, avec les dangers que cela implique"... Bref, un métier à responsabilité qui suppose un vrai goût de la rigueur et exige un certain investissement personnel : "Je ne m'ennuie jamais", approuve Stéphane. "Je me lève tôt et je me couche tard mais je ne vois pas le temps passer. Et comme je travaille aussi bien sur des bâtiments neufs que sur des rénovations ou des restructurations, il ne s'écoule pas un jour sans que j'aie appris au moins deux ou trois choses. C'est cette diversité qui représente pour moi le plus grand attrait de la profession."

Formation

Comment devenir ingénieur d'études en métallerie ?

Le futur ingénieur s'engage dans un cursus long qui lui permettra, au terme de cinq ans d'études, d'occuper un poste de haut niveau technique. Dans certaines écoles, le recrutement se fait directement après le bac, d'autres forment en trois ans des étudiants issus de classes préparatoires. Mais les écoles ne constituent pas la seule voie vers la profession...

Les écoles

Beaucoup d'écoles possèdent une option génie civil en troisième année d'études qui permet de rattraper le cycle ingénieur.