Présentation

La multiplication des outils de transmission des connaissances - internet, réseaux sociaux... - a fait évoluer le métier de formateur. Le "blended-learning" - ou mode d'apprentissage mixte - permet ainsi au formateur d'utiliser de nombreux outils, notamment ceux issus des TIC, pour élaborer sa formation. Cela le libère notamment de l'obligation de rassembler tous les élèves dans un même lieu, en même temps, mais induit d'autres façons de gérer le groupe. Une formation blended-learning peut ainsi se dérouler via des conférences téléphoniques, des temps de formation en salle, du e-learning...

Un équilibre entre formation et connexion

"Tout l'enjeu du blended est d'associer à chaque modalité des objectifs propres. L'e-learning permet ainsi au stagiaire d'aller à son rythme, le téléphone d'obtenir tout de suite une réponse...", explique Denis Reymond, responsable du développement intra-entreprise chez Demos. "Les moments de formation en salle doivent être l'occasion de traiter des éléments de comportement, réaliser des jeux de rôle, sachant que les éléments de connaissance pure seront plutôt apportés en e-learning".

Le métier de formateur blended-learning implique donc d'être à l'aise avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux - sans se reposer entièrement sur ces outils -, en plus d'une formation... de formateur !

Formation

Il n'existe pas vraiment de formation pour exercer le métier de formateur blended-learning. Le tout est d'être au fait des méthodes à enseigner. Cependant, certaines écoles (payantes) proposent des cursus diplômants dans les nouvelles technologies de la formation.