Présentation

Au XXIe siècle l'écrit n'est pas mort, il a même encore de beaux jours devant lui dans certains secteurs, comme l'administratif et le juridique, spécialisations choisies par certains écrivains publics.

Outre une parfaite connaissance du français, des techniques de rédaction, des derniers textes de lois et autres formulaires, il est primordial d'avoir des qualités relationnelles pour devenir écrivain public. Devant un client qui se confie, il faut écouter et dialoguer. Être tenace et savoir s'imposer face à des interlocuteurs tout aussi tenaces. La polyvalence est un plus, car il faut être en mesure de passer d'une lettre de motivation à un courrier au Premier ministre. Mieux vaut être parfaitement bien dans sa peau, car l'investissement de soi est quotidien.

Le savoir dire

"La majorité de ma clientèle est constituée de personnes âgées. Beaucoup d'entre elles seraient capables de se débrouiller seules, mais elles en ont assez de la paperasse, comme ce retraité qui au moindre souci m'apporte ses documents pour que je m'en occupe."

Des particuliers comme des sociétés ont recours à ses services. Les demandes sont variées. De la lettre au voisinage pour la législation sur le bruit en raison de problèmes de tondeuses et autres tronçonneuses, au rétablissement du versement d'allocations familiales, du RMI, à l'obtention d'un logement, le règlement d'un litige avec une assurance ou la Sécurité sociale, à des problèmes d'héritage...

La maîtrise d'internet pour les recherches est indispensable, un écrivain public doit être au fait de toutes les lois. La maîtrise de la conversation téléphonique l'est tout autant. "Dès qu'ils ont à faire avec une administration, les gens ont peur, alors j'écris en leur nom au préfet, aux ministres,... Il m'arrive aussi d'orienter vers des assistantes sociales, des associations, des notaires ou des avocats spécialisés pour des situations spécifiques."

Un métier dans l'intimité des familles

Marie Birro corrige également des thèses et des lettres de motivation. Dans ce cas précis, elle donne à la personne les directives, quelques ficelles et la lettre est construite à quatre mains. Quant aux lettres d'amour, elles sont rares, quatre en huit ans, mais ça ne s'oublie pas !

L'écrivain public pénètre dans l'intimité des familles, il sait beaucoup de choses. Confidentialité absolue au cabinet de Marie Birro, les clients qui le souhaitent sont reçus dans un bureau à l'abri des regards et des oreilles indiscrètes. Attention, la profession n'étant pas encore réglementée, c'est à chacun d'établir ses propres règles et de s'imposer une déontologie.

Formation

Comment devenir écrivain public ?

Il existe deux formules pour devenir écrivain public au sein de l'université, en préparant soit un DU écrivain public et auteur-conseil, soit une licence professionnelle écrivain public et assistant en démarches administratives et en écritures privées.

Sans le bac

Pour préparer le DU d'écrivain public et auteur-conseil, si vous n'avez pas le bac, mais pensez en possédez le niveau, vous pouvez demander une dispense, par la validation des acquis de l'expérience et par la prise en compte des acquis professionnels.

Avec le bac

Vous pourrez suivre la formation écrivain public et auteur-conseil. Celle-ci est divisée en unités d'enseignement capitalisables, en vue d'obtenir un diplôme d'université (DU) ou certifiables, pour un auditeur souhaitant approfondir ses connaissances dans une discipline déterminée sans chercher à obtenir un diplôme. Il n'y a pas d'examen d'entrée, simplement un test pour vérifier que les candidats possèdent un minimum de connaissances en traitement de texte.

Bac +3

L'année universitaire se découpe en 350 heures de cours et 400 heures de stage. L'étudiant bénéficie entre autres de cours de psychosociologie, de rédaction spécialisée, de techniques d'expression, de culture générale mais également d'un enseignement juridique et social.

Dernière mise à jour : 26 mars 2015.