Présentation

Ce spécialiste à mi-chemin entre l’écologue et le toxicologue est chargé d’analyser les produits chimiques nocifs à l’environnement et à la santé. L’écotoxicologue n’est pas seulement un chercheur, il doit aussi faire preuve de pédagogie pour informer le public quant aux risques liés à l’utilisation des produits chimiques.

Un chercheur tout-terrain

L’écotoxicologue est avant tout un observateur du monde qui l’entoure. Avant d’analyser les produits chimiques, il doit se rendre sur le terrain pour effectuer des prélèvements. En laboratoire, il reproduit à petite échelle l’environnement de son analyse. Cela lui permet d’étudier la réaction du milieu à long terme en identifiant les produits dangereux grâce aux propriétés physiques et chimiques. Doté d’un excellent esprit d’analyse, l’écotoxicologue doit ensuite mettre tout en œuvre pour trouver des solutions afin de réduire les effets nocifs des produits.

Un esprit d’analyse indispensable

Qu’il travaille pour les services publics, les instituts de recherches, les sociétés d’experts ou les entreprises industrielles, l’écotoxicologue est sans cesse amené à travailler en équipe. Il collabore avec les chimistes et les biologistes pour évaluer les risques des produits chimiques avant leur commercialisation. En tant que chercheur, il participe aussi aux études environnementales et homologue les produits en fonction de leur dangerosité. En plus de la maitrise de l’anglais, l’écotoxicologue doit aussi se montrer rigoureux, curieux et surtout disponible.

Formation

Comment devenir écotoxicologue ?

Un écotoxicologue est généralement diplômé d’un bac +5.

Après son bac, il peut poursuivre son cursus par une licence scientifique (sciences de la vie, chimie, physique...) ou par un BTS scientifique (biophysicien, métiers de l’eau, chimiste…). L’étudiant peut ensuite se diriger vers une école d’ingénieurs spécialisée en chimie ou un master en toxicologie, chimie, biologie… Le diplôme d’Etat de docteur en pharmacie (bac +6) est également apprécié par les recruteurs. Certains décident aussi d’intégrer un doctorat (bac +8) pour devenir chercheur.

En chiffres

2 500 €

Un jeune écotoxicologue gagne entre 2 500 et 3 000 € bruts par mois en début de carrière. Les salaires varient entre en fonction du secteur, privé ou public, dans lequel évolue l’écotoxicologue.

En fin de carrière, le salaire peut monter jusque plus de 5 000 € bruts par mois.