Présentation

Transformer une idée, un produit, un concept en image ou en scénario dans le cadre de films publicitaires, telle est la fonction du directeur artistique.

Sa première tâche est de bien comprendre les attentes de son client. Que souhaite-t-il exprimer ? À quel public s'adresse son produit ? Quel message souhaite-t-il passer ? La traduction ne prendra pas la même forme s'il vise des hommes ou des femmes, des jeunes ou des personnes plus âgées.

Chaque cible réagit différemment à un message, chacun a ses propres références, ses goûts, ses croyances. C'est pourquoi l'aspect sociologique est très important dans cette profession : le directeur artistique doit être capable de cerner de quelle manière va être perçu son message par les différentes cibles. Son métier requiert de bonnes compétences artistiques, un goût certain et une très grande imagination pour trouver sans arrêt de nouvelles idées.

S'inspirer du monde

Véritable défricheur de tendances, le directeur artistique épluche les magazines, étudie à la loupe les enquêtes sur le comportement des consommateurs, se tient au courant des modes. Le carnet toujours en poche, il note au fil de ses promenades les idées puisées dans l'air du temps.

Ce "recueil" de connaissances et d'intuitions va ensuite l'aider à effectuer les premiers croquis. C'est par exemple à un directeur artistique qu'une célèbre marque de café doit son affiche sur laquelle son bocal se métamorphosait en forme de parfum pour évoquer son arôme.

« Chaque projet est différent. C'est à la fois un formidable défi et un véritable casse-tête. Il est en effet impératif de s'adapter aux goûts du client, qui est roi ! », explique Mickaël Le Naour, directeur artistique chez Rififi communication.

Une belle palette de compétences

Le directeur artistique doit également posséder d'excellentes connaissances en multimédia, cela fait partie du cœur de son métier. Il doit également maîtriser les outils de publication et de dessin assistés par ordinateur tels que Photoshop, Xpress, Illustrator, InDesign,...

Son sens de l'observation doit être très aiguisé et il est important qu'il dispose d'une excellente culture générale. Il doit être créatif, faire preuve d'inventivité. Il travaille en autonomie et tâche de respecter les différents délais ainsi que les budgets qui lui sont fixés.

Un pouvoir de persuasion

Jusqu'au "produit fini", il y a néanmoins de nombreuses étapes à franchir. Le directeur artistique devra ainsi, au gré de ses nombreuses inspirations, pouvoir élaborer plusieurs projets qu'il soumettra à ses commanditaires.

Pour élaborer ses ébauches, et ensuite parvenir au produit fini, il aura à gérer une équipe composée de plusieurs intervenants tels que photographe, iconographe, maquettiste, ou encore illustrateur.

« Cela demande aussi d'avoir un bon relationnel, de trouver l'argumentation pertinente pour convaincre ses interlocuteurs. Il est également difficile de se renouveler en permanence », ajoute Mickaël Le Naour.

Formation

Comment devenir directeur artistique ?

BTS Communication et industries graphiques, écoles d’arts appliqués, écoles nationales d’art ou établissements spécialisés : de nombreux cursus mènent au métier de directeur artistique.

Les diplômés à bac+2 occuperont principalement des fonctions d’exécutants (maquettistes, graphistes), quand les tâches de conception seront confiées à un professionnel sortant d’une école. Cependant, le poste de directeur artistique requiert plusieurs années d'expérience.

Dernière mise à jour : 15 avril 2015