Présentation

Protéger les intérêts français et contribuer au rayonnement international du pays sans autres armes que celles de la négociation et de la force de conviction, telle est la délicate mission du diplomate. Une fonction aussi gratifiante qu'exigeante qui demande un investissement personnel considérable... et un certain goût du risque !

Les qualités à présenter pour faire carrière en tant que diplomate sont nombreuses : sens de la conciliation, langues, connaissances politiques, juridiques, historiques et économiques sont indispensables.

Mais le goût du voyage est également primordial ! Un sens de l'initiative et un certain courage sont aussi les bienvenus. Il lui faut enfin faire preuve de sociabilité et de facilité à nouer des liens et à comprendre des cultures différentes.

Dévouement et sens de l'Etat

Le rôle de l'agent diplomatique en mission à l'étranger consiste à informer l’État français de l'évolution économique et politique de son pays d'affectation, à veiller au développement des relations de la France avec ce pays mais également à protéger les ressortissants français.

"C'est l'un des derniers métiers d'aventure", poursuit Denis, ancien ambassadeur français au Canada. "Lorsque j'étais en poste en Jordanie pendant la guerre du Golfe, des manifestations se tenaient régulièrement devant l'ambassade et nous avons même subi des attaques au cocktail Molotov. On se retrouve parfois en poste dans des pays en guerre et je pense que les métiers de la diplomatie exigent un certain nombre de qualités humaines, mais également des capacités d'adaptation afin de pouvoir faire face à des milieux très différents."

Le courage physique peut donc se révéler utile, et ce n'est pas la dernière manifestation de dévouement exigée puisque les contraintes familiales qui pèsent sur le diplomate sont lourdes.

Au cœur de l'action !

A côté de ces inconvénients, Denis aime à rappeler les aspects plus gratifiants d'une carrière de diplomate : "Le réseau diplomatique français est l'un des plus ramifiés au monde, et nous avons des ambassades dans pratiquement tous les pays, qu'il s'agisse de la Bosnie ou de l'Irak comme de la Polynésie ou du Canada. Cette diversité permet de découvrir de nombreuses cultures. L'ambassade étant un lieu d'aiguillage pour les français de passage, le diplomate rencontre des ministres, des acteurs, des écrivains ou encore de grands sportifs."

L'ambassadeur est également le représentant du président de la République auprès des autorités de son pays de résidence : il négocie, signe des accords et effectue toute démarche en son nom.

Formation

Comment devenir diplomate ?

Attention, ne devient pas ambassadeur qui veut ! Cette fonction est dans la plupart des cas le point d'orgue d'une carrière de diplomate déjà bien remplie. Avant d'être désigné en Conseil des ministres à ce poste convoité, vous devrez d'abord faire vos preuves en tant que fonctionnaire des Affaires étrangères. Plusieurs voies s'ouvrent à vous, sachant que les concours menant au titre de cadre catégorie A sont généralement accessibles à partir de la licence.

Les concours du ministère des Affaires étrangères

Il faut néanmoins savoir que le concours de conseiller des Affaires étrangères (cadre général) est la chasse gardée des énarques : les six à huit postes disponibles en moyenne chaque année leur sont réservés.

Les autres concours de catégorie A conduisent à des postes de conseiller des Affaires étrangères cadre d'Orient et secrétaire des Affaires étrangères cadre général ou cadre d'Orient.

La majorité des candidats sont issus d'un institut d'études politiques ou de l'un des cinq instituts régionaux d'administration. On peut aussi préparer les concours par le biais d'un master professionnel ou par celui d'un institut de préparation à l'administration générale.

Les formations privées

Il existe quelques écoles préparant aux concours du Ministère. A l´issue de son cursus, l'étudiant obtient un Diplôme supérieur de recherche en relations internationales, équivalent à la maîtrise.

Témoignage

Publi-communiqué : Diane Douville, Master 2 - Promo 2008 Ambassade de France en Arménie / Mission économique Erevan - Arménie

« Étudiante de la promo 2008, j’ai effectué mon stage de fin d’études à la Mission économique de l’ambassade de France en Autriche. Un mois après la fin de mon stage, en novembre 2008, j’ai été embauchée pour un contrat de 2 ans en tant qu’attachée économique et commerciale à l’ambassade de France en Arménie. J’ai aujourd’hui un poste clé au sein de l’ambassade, qui me permet de suivre au plus près les relations économiques bilatérales entre la France et l’Arménie. »