Présentation

Internet ne cesse de se développer et, dans son sillage, toute une foule de nouveaux métiers se sont créés ! C'est notamment le cas du digital planner : ce professionnel, qui n'a pas encore trouvé de nom francophone, analyse les grandes tendances qui apparaissent sur le net.

Grâce à son travail de veille et d'analyse, le digital planner développe des "insights", c'est-à-dire des points de vue d'internautes, ce qui permet de décrypter de nouvelles tendances. Il a un rôle de conseiller : il doit élaborer des stratégies de communication online et proposer des moyens de valoriser la marque de manière digitale. Il doit être curieux, intéressé par tout ce qui sort de l'ordinaire et avide de nouvelles découvertes.

Un travail qui n'est pas de tout repos

Ce métier, c'est avant tout "de la communication", insiste Benjamin Richard, digital planner. "Les gens peuvent se dire : 'c'est un peu un métier de geek', ce qui est totalement faux ! Il faut quelques connaissances de base mais, au début de l'année, j'ai connu des étudiants qui n'y connaissaient rien et qui, à la fin, étaient parfaitement opérationnels. On apprend au fur et à mesure."

Et ce n'est pas parce que cet expert de la veille passe ses journées sur le net qu'il se repose ! En effet, le digital planner, qui travaille plutôt en agence, a un rôle de conseil stratégique. Il doit être en veille permanente sur tous les nouveaux usages du web, les dernières tendances. Son travail consiste à comprendre et analyser les comportements de ses différentes cibles.

Un métier en constante évolution

Possédant une bonne culture générale, il se doit d'être au fait de l'actualité et de se tenir informé sur les nouvelles technologies. Fin analyste, il est capable de réagir rapidement et efficacement !

"Les rythmes de travail ne sont pas stables. Mais cet inconvénient est propre aux métiers de la communication", nuance Benjamin Richard. Un métier en constante évolution. « Il évolue avec les technologies, et on apprend tout le temps ! », étaye-t-il.

Le digital planner doit être constamment en alerte, car son expertise évolue en même temps que le numérique. Il doit aimer apprendre et remettre chaque jour en question ce qu'il sait. Sa qualité principale est vraiment cette soif d'apprentissage, cette envie de connaître les dernières nouveautés, et même de les anticiper.

« C'est également un métier passionnant, parce qu'on travaille vraiment en lien avec les innovations. Mais il est nécessaire de s'adapter, car les rythmes de travail ne sont pas stables. Un inconvénient propre aux métiers de la communication... », détaille Benjamin Richard.

Formation

Pour devenir digital planner, il faut avant tout développer un sacré goût pour internet. Mais cela n'est pas suffisant : une formation est bien entendu nécessaire. Il est ainsi vivement conseillé d’acquérir des bases de marketing et de communication, en passant par une école de communication, voire une école du web.

Benjamin a ainsi opté pour la première solution, directement après le bac. "Les trois premières années sont généralistes, et sont axées sur la communication des marques et des entreprises (la communication, le marketing, les médias,...). La quatrième année permet d’en apprendre plus sur le métier en agence de publicité. Enfin, la cinquième année m’a permis de réaliser un master 2 en communication et création numérique."

Dernière mise à jour : 15 avril 2015

Témoignage

Publi-communiqué : Benjamin R. - ISCOM 2013, digital planner en agence de communication intégrée

J’ai toujours eu un profond intérêt pour le web et la communication. Après mon baccalauréat, j’ai choisi d’intégrer l’ISCOM, l’école supérieure de communication et publicité. J’y ai effectué la totalité de mon cursus et me suis spécialisé en 5ème année sur la communication et la création numérique.

Je me suis dit que cette formation serait un véritable atout sur le marché de l’emploi, non seulement parce que le secteur du digital est porteur et aussi parce que la formation se faisait en alternance.

Aujourd’hui, je travaille dans une agence de création, de brand content et social media à Paris. En tant que digital planner, j’interviens sur le conseil stratégique et sur l’ensemble des dispositifs qui permettent de valoriser une marque auprès de ses clients. Désormais, la place des contenus est essentielle dans les stratégies de marque.

Le métier de digital planner nécessite d’être en veille constante, en particulier sur les tendances du numérique, les nouveaux usages et les innovations.