Présentation

Tel le peintre avec sa palette de couleurs, le créateur de parfums utilise une palette olfactive composée de matières chimiques ou de matières premières naturelles telles que la rose, la bergamote, le cidre...

Le créateur de parfums sait reconnaître, grâce à son éducation olfactive, les matières odorantes. Au cours de sa formation, il a été sensibilisé dans divers domaines tels que la formulation de notes naturelles et de bases parfumantes, ainsi que sur la chimie et le contrôle qualité. Il a également des bases en législation, droit commercial, marketing, économie, informatique, statistiques, pratiques de fabrication, gestion de production, anglais.

Tous les parfums sont uniques

Parfois, quelques semaines suffisent pour réaliser un parfum tandis que d'autres vont nécessiter deux à trois années de création. « Je travaille toujours sur plusieurs projets en même temps », explique Christel, qui aime composer très tôt le matin. « C'est à ce moment-là de la journée que je sens le mieux. Mon nez est frais. De plus, comme l'entreprise est calme, je ne suis pas dérangée ».

« Toute la journée, on mélange des milliers de matières premières. On échoue, très souvent. Sur 500 000 essais, je n'ai dû vendre que 500 parfums. Devant chaque création, on est tout petit. Il faut douter de tout, en permanence. C'est un métier de passion, il faut être rigoureux, assidu, et savoir faire preuve d'humilité », explique Isabelle Burdel, une autre créatrice de parfum.

Au service du client

La commande émane d'un client. Parfum aromatique, avec un départ anisé et un fond musqué, ou parfum qui rappelle l'odeur du champ de blé : c'est à partir de telles consignes que Christel se met à l'ouvrage. « Je n'ai pas de contact direct avec le client », avance-t-elle.

« C'est l'évaluateur qui assure le lien entre le commercial de l'entreprise cliente et moi-même. Véritable garde-fou, il veille à ce que je respecte le cahier des charges : par exemple, le produit que j'ai créé ne coûte-t-il pas plus cher que prévu ? J'exerce au sein d'une industrie, dont l'objectif est de vendre », explique-t-elle.

« Les ‘nez' ne peuvent pas faire n'importe quoi ». Dès que le client a donné son accord, la mission du parfumeur se termine.

Formation

Comment devenir créateur de parfums ?

Il existe de multiples possibilités qui mènent vers la profession. L’étudiant peut faire le choix de suivre d’abord un cursus court et professionnalisant. Les BTS et DUT en chimie et industrie alimentaire, permettent d’accéder au métier après une spécialisation.

Les formations spécifiques liées sont principalement la cosmétique et la parfumerie et se préparent en licence professionnelle. La licence professionnelle en Sciences et Technologies Spécialités Parfumerie, Cosmétique, Arômes Alimentaires vise d’ailleurs le métier de technicien supérieur spécialisé pour les laboratoires.

L'Institut Supérieur International du Parfum, de la Cosmétique et de l'Aromatique alimentaire (ISIPCA), est la seule structure qui permet d’atteindre le plus haut niveau de qualification dans le domaine (bac +5). En association avec l’université de Versailles (UVSQ), elle propose des masters professionnels dans le domaine de la parfumerie.

Dernière mise à jour : 6 octobre 2015