Présentation

Le conseiller juridique a pour mission d'informer ses clients des différents risques judiciaires auxquels ils peuvent être exposés. Son but : régler les litiges et préserver leurs intérêts.

L'activité du conseiller juridique comprend trois charges principales : l'établissement des consultations (commerciales, financières...), la rédaction d'actes et la possibilité d'être mandaté par son client pour agir ou signer des documents en son nom.

Une excellente connaissance du droit

Ce professionnel du droit a pour but d'informer et de conseiller ses clients des risques juridiques auxquels ils sont exposés. Il est chargé de la gestion des contentieux et réalise une veille sur l'évolution des textes juridiques. Il exerce très souvent en libéral, à la différence du juriste d'entreprise rémunéré par sa société.

Toutefois, le métier de conseiller juridique peut également être exercé par des salariés travaillant au sein d'organismes de gestion, de chambres consulaires et d'associations syndicales ou de défense de consommateurs. Leur rôle, restreint par rapport à celui de l'avocat, ne leur permet pas d'assumer les rédactions d'actes, mais les autorise, en revanche, à endosser pleinement leur responsabilité de guide auprès des entreprises.

La qualité du conseil avant tout

Jean-Christophe appartient à cette dernière catégorie de professionnels. Employé depuis quinze ans par un centre de gestion du Cher spécialisé dans l'économie rurale, il peut se définir comme un partenaire de la vie économique des PME.

Son rôle ? Dispenser du conseil aux adhérents de son organisme employeur. Au menu ? Les transmissions de patrimoine, les optimisations fiscales et sociales, la bonification des systèmes de production, la définition des stratégies d'entreprise, les problèmes relatifs au droit social.

Dans la pratique, tout est donc mis en œuvre pour affirmer une démarche "conseil" de qualité : « Dès le premier rendez-vous, je formalise les relations avec l'adhérent sous forme de lettre de mission. Là sont stipulés la situation de l'entreprise, ses objectifs, le délai d'intervention du conseiller, ses propositions ainsi que le montant de la prestation. Définir le cadre de la mission permet de gagner en efficacité. Mon travail de conseil débute véritablement dès la signature de ce contrat de service », explique-t-il.

La pluridisciplinarité au service du client

Pour Jean-Christophe, le conseiller doit miser sur la pluridisciplinarité pour accompagner son client au bout d'un projet : « Il s'agit d'allier généralité et spécialisation juridique », argue-t-il. Une transmission de patrimoine intègre, par exemple, diverses difficultés d'ordre fiscal, juridique et financier.

« Le client attend donc d'être guidé vers une large palette de problématiques, et non d'être confronté à un professionnel ne maîtrisant qu'une spécialité juridique », détaille-t-il. « Ma mission consiste à accompagner nos clients dans des projets globaux et non à appliquer une simple technique », ajoute Jean-Christophe. L'investissement professionnel se révèle donc intense... la loyauté et l'objectivité obligatoires !

Des qualités indispensables

Outre ses nombreuses qualités tactiques esprit de synthèse, rigueur, pédagogie, le conseiller juridique répond à une déontologie précise fondée principalement sur la nécessité de sauvegarder son indépendance intellectuelle, le devoir de discrétion, la capacité à agir avec loyauté.

En outre, ce spécialiste du droit doit veiller à actualiser sans cesse ses connaissances et faire preuve d'endurance dans le travail : peu de conseillers juridiques fonctionnent aujourd'hui au rythme des 35 heures.

Formation

Comment devenir conseiller juridique ?

Un bac +4/5 dans le domaine du droit est indispensable pour exercer cette profession. Après le bac, il est donc nécessaire de s'orienter vers une licence de droit.

Par la suite, il faudra se spécialiser en effectuant une ou deux années de master (droit du travail, des affaires, de l'environnement,...). La spécialisation est un atout très important pour pouvoir se démarquer des autres et trouver rapidement une clientèle ou un emploi.