Présentation

Le conseiller d’insertion sociale et professionnelle (CISP) reçoit des jeunes âgés de 16 à 25 ans et les aide à trouver des solutions concernant leur insertion professionnelle, leur formation, leur emploi ou leur vie quotidienne (logement, santé, problèmes familiaux…). Il permet aux jeunes de sortir de leur solitude et les accompagne dans leurs démarches administratives. 

Un travail d’écoute et d’analyse

Le CISP travaille au sein des missions locales ou des PAIO (permanences d’accueil, d’information et d’orientation). Lors d’entretiens individuels, le CISP dresse le bilan de la situation du jeune. 

Le conseiller doit connaître parfaitement sa zone géographique. Pour cela, il peut être amené à se déplacer régulièrement pour rencontrer ses partenaires commerciaux. Il doit être constamment en relation avec les entreprises, les associations, les services sociaux, les centres de formation et Pôle emploi. Cela lui permet de proposer au jeune les solutions les plus adaptées à sa situation.

Le CISP accompagne également le jeune dans ses démarches administratives. Il l’aide à rédiger un CV et des lettres de motivations, organise des entretiens d’embauche, etc. 

Un profil psychologue et pédagogue

Avoir le sens du contact et de l’écoute font partie des qualités indispensables pour devenir CISP. Le conseiller doit aussi être doté d’une excellente capacité d’analyse. C’est quelqu’un de polyvalent : il a des compétences en droit, en économie, en psychologie…

Il apprend à développer son réseau et à travailler en équipe. Le conseiller doit se montrer pédagogue et pouvoir cerner rapidement son interlocuteur pour s’adapter au mieux à ses besoins. 

Formation

Comment devenir conseiller en insertion sociale et professionnelle ?

S'il n’y a pas de diplôme spécifique à obtenir pour devenir CISP, le métier nécessite au minimum un BTS ou un DUT (bac+2) en sciences humaines, économiques et sociales. La plupart des CIPS sont diplômés d’une licence (bac+3) en psychologie, sociologie, droit social ou économie. 

Il est aussi envisageable d’effectuer une licence professionnelle (bac+3) spécialisée en intervention sociale ou de continuer par un master (bac+5) spécialisé en politique sociale ou insertion sociale.
 

En chiffres

1 700

Un CISP débutant gagne environ 1 700 € brut par mois.