Présentation

Il y a le conseiller de vente, et il y a le conseiller de vente dans le luxe. La différence ? En plus d'une attitude irréprochable, une connaissance poussée du produit... et de l'acheteur.

Un conseiller de vente dans le luxe doit savoir se distinguer. Sa mission première est autant de vendre un produit que de vendre une expérience, un souvenir. Pour cela, faire la présentation d'une paire de chaussures, d'une montre, d'une voiture ou d'un voyage ne suffit pas. Il doit séduire l'acheteur par une attitude irréprochable et des attentions millimétrées. Or, dans le domaine du luxe, la plupart des clients se montrent très exigeants et parfois sévères. Très disponible et toujours à l'écoute, un conseiller de vente dans le luxe sait tout mettre en valeur : son produit, son acheteur et lui-même.

Métier basé sur le relationnel

Un conseiller de vente dans le luxe se différencie d'un conseiller de vente classique par sa disponibilité, poussée à l'extrême. Avant d'être du conseil, c'est de l'accueil. Un accueil haut de gamme et international. La relation avec le client est l'un des éléments les plus importants du métier. Le conseiller devient un accompagnateur, presque un confident. Il doit être à l'écoute, sans toutefois s'imposer. Gagner la confiance d'un client doit lui permettre de le cerner et de devancer ses demandes.

En outre, un conseiller de vente dans le luxe est un représentant de la maison pour laquelle il travaille. Pour cela, sa présentation doit être irréprochable. Tenue, posture, vocabulaire, gestuelle... autant d'éléments à ne pas négliger afin de pouvoir se montrer à la hauteur d'une marque de luxe. Le conseiller affiche également un savoir approfondi de la marque et de ses produits. Grâce à des formations en interne, il connait sur le bout des doigts les caractéristiques des produits. A l'écoute de ses clients, il sait leur proposer le meilleur chapeau ou le meilleur bijou selon leurs personnalités, les événements ou les rendez-vous qui les attendent.

Maîtrise impérative des langues étrangères

Afin de proposer le meilleur accueil possible auprès d'une clientèle exigeante et fortunée, le conseiller affiche une maîtrise parfaite de plusieurs langues. L'anglais courant est impératif et la connaissance d'une ou plusieurs autres langues européennes, telles l'espagnol, l'allemand ou l'italien est un plus. Mais le graal linguistique reste la maîtrise du russe et/ou du mandarin. Russie et Chine sont en effet deux grands fournisseurs de clientèles à très fort pouvoir d'achat et attirées par le luxe, particulièrement celui à la française.

Si des compétences en techniques de vente sont bien entendues exigées, des connaissances du monde du luxe le sont tout autant. Pour cela, il convient de se tenir au courant des modes, des produits, même chez les concurrents.

Disponibilité et diplomatie

Le sens du relationnel est la qualité numéro un du conseiller de vente dans le luxe. La politesse est de mise, mais pas seulement. Faire face à une clientèle très riche et exigeante peut être déroutant. Aussi, diplomatie et gestion du stress font partie du quotidien. Un certain sens de l'observation est aussi très utile pour identifier les attentes d'un client et lui proposer ce dont il a besoin avant même qu'il le demande.

Enfin, il faut savoir être patient et à l'écoute, afin d'instaurer une relation confidentielle, mais pas personnelle. Créer un savant mélange entre disponibilité, subtilité et la discrétion : l'un des secrets du métier de conseiller de vente dans le luxe.

Formation

Il existe deux voies principales pour accéder au métier. Il est recommandé de se former directement au monde du luxe, très exigeant. De nombreuses écoles privées proposent des Bachelors ou autres diplômes directement liés à l’univers du luxe. Il s’agit d’y apprendre les tendances, les codes ou les dynamiques requises pour officier dans ce secteur.

Les plus téméraires peuvent eux choisir l’option vente. Après un parcours scolaire ou universitaire de vente « classique », de préférence en alternance ou en contrat de professionnalisation (bac pro commerce ou vente, BTS Management des unités commerciales ou Négociation et relation client, CAP Employé de commerce, DUT Techniques de commercialisation), le candidat pourra ensuite se former aux exigences du luxe. Seul ou en entreprise il pourra acquérir toutes les connaissances et exigences du métier.

Dans tous les cas, les boutiques et maisons forment leur personnel stagiaire ou salarié aux codes et aux produits de la marque.

Témoignage

Publi-info : Ambre, Chargée de clientèle Swarovski

Je suis Chargée du conseil et de la vente pour la marque de bijoux Swarovski auprès d'une clientèle internationale: chinoise, portugaise, espagnole, anglaise. Etre la représentante d’une enseigne reconnue de par le monde entier pour ses bijoux en cristal et d’une marque ayant travaillée avec des enseignes aussi prestigieuses telles que Balenciaga, Dior, Lanvin, Chanel est une expérience professionnelle haut de gamme très appréciable.

Voulant être en contact avec une clientèle internationale, je me suis immédiatement présentée au recrutement Swarovski des Galeries Lafayette proposé par l’Ecole Tunon.

Mon meilleur souvenir ? Une vente incroyable pour une cliente chinoise en bijoux et montres, la plus grosse vente de la matinée.