Présentation

La mission du conseiller d'orientation-psychologue est d'informer les élèves sur les filières d'études existantes et les métiers vers lesquels ils pourraient se diriger. Une profession qui requiert écoute et dialogue.

Les conseillers d'orientation-psychologues (COP) sont chargés d'assurer l'information des élèves et de leurs familles. Ils réfléchissent, avec les jeunes, à l'élaboration de leur parcours d'études en fonction de leurs aspirations professionnelles.

Des publics divers et variés

Dès la classe de sixième, le conseiller d'orientation-psychologue familiarise les élèves avec l'orientation. Il participe aux conseils de classe et aux conseils d'orientation pour assurer un suivi individualisé.

« Que nous rencontrions des jeunes scolarisés ou des adultes en échec scolaire, au chômage, en réinsertion, l'entretien doit s'effectuer dans la confiance », souligne Giselle, conseillère d'orientation-psychologue.

« Nous devons aider notre interlocuteur à élaborer un projet précis. Qu'il ait raté son bac ou qu'il rencontre des difficultés pour trouver un apprentissage, à nous de le guider vers la formation correspondant le mieux à ses capacités, son parcours et ses désirs. Nous devons donc prendre le temps d'écouter pour évaluer l'ensemble des besoins et pour déterminer où la personne en est de ses projets en fonction de sa personnalité. Chaque permanence se définit comme un lieu de parole spontanée. C'est pourquoi le COP doit se mettre à la portée de chaque interlocuteur pour faciliter l'échange et gagner en efficacité », décrit-elle.

Des situations propres à chaque personne

L'orientation est un processus complexe. Un simple balayage de documentations ne suffit pas pour élaborer un projet professionnel individualisé et envisager des possibilités de réorientation.

Les COP composent donc une sphère indispensable à la construction des élèves, des chômeurs et des salariés. Pourtant leur tâche n'est pas un long fleuve tranquille. La plupart des COP passent en effet 50 % de leur temps en établissement scolaire et 50 % dans une structure spécialisée comme les centres d'information et d'orientation.

Des qualités d'écoute

Savoir analyser les profils, les aspirations et les demandes des élèves, pouvoir cerner leurs envies : ces aptitudes sont indispensables pour exercer la profession de conseiller d'orientation-psychologue.

Il est également primordial pour ce spécialiste de connaître à la perfection les différentes formations existantes. Ainsi, il peut livrer aux jeunes une information à jour et de qualité et leur permettre d'effectuer ses choix en connaissance de cause.

Il doit également développer des capacités d'écoute afin d'être au plus près des attentes de ses interlocuteurs. Son rôle est également social : il rassure les jeunes, les accompagne, les conseille. Pour cela, il adopte une attitude empathique et fait preuve d'une certaine ouverture d'esprit.

Formation

Pour exercer cette profession, il faut suivre un cursus de deux ans dans l'un des centres de formation de conseiller d'orientation-psychologue de France. Pour intégrer l'un de ces établissements, il faut réussir un concours.

Pour accéder à ce dernier, vous devez être titulaire, au minimum, d'une licence de psychologie (bac +3). Toutefois, la plupart du temps, la majorité des admis est diplômée d'un bac +5 (master de psychologie).

Après vos deux dernières années de formation, vous obtiendrez le diplôme d'Etat de conseiller d'orientation-psychologue.

Dernière mise à jour : 2 juillet 2015