Présentation

Le concepteur produits nouveaux (appelé aussi « designer ») a un rôle essentiel dans l'entreprise. Dans un esprit de création perpétuelle, c'est à lui que revient la conception et le développement des produits qui font l'objet de demandes spécifiques des clients. Il doit également définir le cahier des charges de production et les conditions économiques de la réalisation.

Concevoir des prototypes

Le concepteur assure la conception de produits commandés par la clientèle. Son objectif est de répondre aux attentes du client pour assurer sa fidélité à l'entreprise. Il doit faire preuve d'une réelle capacité à proposer des produits à la fois innovants et convaincants. Sa force de proposition est donc l'un de ses plus grands atouts.

Pour l'aider dans sa démarche, le concepteur peut s'appuyer sur les recueils et synthèses d'informations qui concernent les produits et les marchés (tendance, consommations, concurrence, résultats sur les produits en cours) élaborés par son service mais aussi celui du marketing.

Porter un concept dans son intégralité

Une fois son idée de produit conceptualisée, ce professionnel mène le projet du début à la fin, de la réalisation graphique à la modélisation de maquettes. La maîtrise du dessin industriel est essentielle. Travaillant en étroite relation avec les autres services de l'entreprise et sous la responsabilité du chef de projet innovant, le concepteur doit être à même de travailler en équipe.

Après avoir procédé à une étude de faisabilité du projet basé sur le cahier des charges et sur les futurs coûts, le concepteur peut se lancer dans la réalisation de tests et d'essais. Ces derniers doivent être positifs pour que la fabrication des prototypes soit lancée.

Formation

Comment devenir concepteur produits nouveaux ?

Pour se former au métier de concepteur produits nouveaux, plusieurs voies sont envisageables. Accessible dès un BTS Conception des produits industriels ou un DUT Sciences et génie des matériaux, la profession privilégie les profils bac+5.

L’idéal est donc d’obtenir un diplôme d’ingénieur ou bien de suivre une licence professionnelle (« Production Industrielle » par exemple) puis un master professionnel (Génie Industriel et logistique ou Physique et Sciences pour l’ingénieur).