Présentation

Le domaine de la coiffure comprend plusieurs spécialités, dont celle de visagiste. Celui-ci conseille son client sur la coupe à adopter en fonction de la forme de son visage et de sa personnalité. Mais cette appellation n'est pas réglementée et tout coiffeur peut y prétendre.

Le coiffeur visagiste doit avant tout faire preuve de goût pour trouver la coupe et la couleur adaptées à chaque visage. Un bon sens du contact, de l'écoute et une excellente présentation sont également utiles pour instaurer une ambiance décontractée dans le salon et mettre le client à l'aise. Le métier requiert aussi de l'habileté manuelle et de la résistance physique pour pouvoir garder les bras en tension à l'horizontale et supporter la station debout prolongée.

Le métier de coiffeur visagiste

"Un vrai visagiste ne travaille pas sur catalogue, précise Francine. Quand je reçois une cliente, je l'installe devant un miroir sans peignoir pour bien saisir son style et sa morphologie, je discute avec elle de ses envies, et nous définissons ensemble la coupe à adopter. J'étudie aussi sa nature de cheveux. C'est important pour que la coupe soit facile à retrouver chez soi pendant au moins trois mois. De toutes façons, les fibres capillaires reprennent toujours leur mouvement naturel, donc autant ne pas les contrarier.” Le coiffeur visagiste travaille aussi les teintures. Le client choisit sa couleur sur une palette de démonstration. Ensuite, l'artisan, grâce à un savant mélange de plusieurs teintes, s'emploie à la reconstituer. “Je dois doser, être très précise, explique Francine. Je compose aussi avec la qualité de la chevelure, plus ils sont secs, plus ils prennent foncé. C'est un tour de main à prendre. Comme pour la coupe d'ailleurs ! Il faut beaucoup d'entraînement pour arriver à obtenir une boucle, un volume, un effet du premier coup”.

Le salon de coiffure, un lieu de détente propice aux confidences

La visite au salon est aussi pour beaucoup un moment où l'on prend du temps pour soi dans un espace de détente. Bien souvent, les clients désirent changer de tête, mais aussi se vider l'esprit, et alors le coiffeur se transforme en confident. En spécialiste de la fibre capillaire, le coiffeur peut aussi dispenser des conseils d'hygiène et l'utilisation de shampooings ou masques spécifiques. D'ailleurs, de plus en plus de coiffeurs s'adjoignent des services annexes et vendent leur propre ligne de produits d'entretien, des soins esthétiques et des articles divers (bijoux, accessoires décoratifs).

Formation

Comment devenir coiffeur visagiste ?

Parce que la coiffure requiert une grande technicité, l’enseignement ne peut se réaliser uniquement en salle de cours. C’est pourquoi, toutes les formations répertoriées ci-dessous sont accessibles par la voie de l’alternance sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Après la troisième

En un ou trois ans selon le niveau d’entrée des candidats, la formation CAP Coiffure dispense les techniques de base du métier en terme d'hygiène, de préparation, d'application et de rinçage des produits. Les élèves s’initient également à l’art de la coupe, de la mise en forme et au maniement des appareils de coiffage avant de valider leur diplôme.

Après un CAP

Il est conseillé de poursuivre son cursus par une mention complémentaire d’un an, afin d’approfondir ses connaissances de base. Deux mentions sont ainsi proposées : MC Styliste-visagiste et MC Coloriste-permanentiste. Au programme : coiffage mixte, entretien pilo-facial et travail sur cheveux longs pour la première spécialité ; effet de couleurs, permanente et défrisage pour la seconde. Le brevet professionnel coiffure mention Styliste-visagiste ou Coloriste-permanentiste reste également une excellente opportunité pour qui souhaite obtenir une qualification technique plus importante et un enseignement pluridisciplinaire en matière de gestion et de législation du travail. Ce diplôme délivré par la chambre des métiers est le minimum requis pour s'installer à son compte et ouvrir son propre salon.

Après un BP

Pour compléter le brevet professionnel Coiffure, vous pouvez intégrer un brevet de maîtrise afin de vous perfectionner dans les domaines de la commercialisation, la gestion économique/financière et les ressources humaines. Délivré par la Chambre de métiers, ce titre hautement qualifiant habilite à la formation des apprentis.