Présentation

Le rôle du chef de publicité varie en fonction de la taille de l'agence qui l'emploie. Il fait la connexion entre les différents créatifs de l'agence, le client et les médias. Son objectif est de collecter les besoins des clients et d'établir des stratégies de campagne.

Un chef de publicité est un organisateur et un gestionnaire hors pair dont le dynamisme, le goût du contact, l'esprit créatif, le sens commercial et la rigueur savent guider les équipes en interne et les annonceurs. Il écoute, comprend et apporte des solutions adaptées aux besoins du client. Disponible et efficace, il doit parer aux problèmes les plus inattendus et veiller constamment au respect des plannings et du budget.

Dans les grandes structures

Dans les grandes structures, le chef de publicité devient l'interface privilégiée entre le service marketing ou communication de l'annonceur et son agence. Son rôle consiste alors à orchestrer en interne le processus de réalisation des projets malgré toutes les difficultés qui peuvent parfois freiner la rapidité de son travail.

Les fonctions du chef de publicité s'apparentent à celles d'un producteur de cinéma qui supervise les finances et les équipes de travail ; il est garant de la qualité et de la vente de la production de son agence, autant dire que ses qualités d'animateur et de gestionnaire sont sans cesse éprouvées.

Dans les petites structures

Dans les petites structures, le chef de publicité se heurte souvent au discours timide des clients. Patricia observe parfois le manque de dynamique de certaines demandes : « Un centre de formation m'avait commandé des annonces presse pour promouvoir son site internet. Il souhaitait un concept traditionnel intégrant beaucoup de texte et aucun visuel. En définitive j'ai construit le projet autour d'un slogan énergique illustré par un visuel humoristique et ai su convaincre qu'un texte rébarbatif occasionnerait l'indifférence totale. »

Définir une cible pour réussir

La publicité spectacle des années 80 a aujourd'hui cédé la place à un processus de communication individualisé. Qu'il s'agisse de petites ou de grandes agences, chacune a à cœur de définir précisément la cible de sa stratégie de communication et de confronter ses projets à ceux déjà réalisés par les concurrents ou le client lui-même.

« Cette phase de travail préparatoire demeure déterminante dans l'avancée du projet », explique Patricia. « Il s'agit de faire la pige en relevant toutes les campagnes internationales réalisées dans un type de secteur défini. Dès que le chef de pub détient les informations relatives à ces recherches, il peut opérer efficacement en évitant l'écueil du déjà vu. »

Formation

Les titulaires d’un diplôme de grande école de commerce, de Sciences-Po et du CELSA sont particulièrement recherchés par les agences. Les écoles de communication sont également un bon moyen d'y parvenir.

Côté parcours universitaire, les masters professionnels Gestion option Marketing, Information et communication, Marketing et communication et Marketing et communication des entreprises offrent également de réelles perspectives de recrutement.

Dernière mise à jour : 15 avril 2015

Témoignage

Publi-communiqué : Raphaëlle F. - ISCOM 2008, Chef de groupe en agence de publicité

J’ai toujours été fascinée par la publicité et cet attrait s’est renforcé en intégrant l’ISCOM.  Ce que j’y ai appris m’apporte toujours aujourd’hui, à l’heure où je dois coordonner des projets et des équipes en France et à l’international pour élaborer des campagnes publicitaires.

En tant que chef de groupe, je suis en charge du suivi commercial de plusieurs marques. Mon rôle est de gérer la relation  avec la marque et de l'accompagner dans la production d'une campagne de publicité, de la stratégie jusqu'à la diffusion. Je suis en quelque sorte l'intermédiaire entre les équipes de création de l’agence et la marque, qui est notre client.

Ce poste exige beaucoup  de diplomatie, car nous sommes en contact avec de nombreux interlocuteurs.  Et il faut aussi faire preuve de rigueur pour coordonner chaque intervenant pour que le projet arrive à bon terme.

Enfin, une dernière qualité : la curiosité. En publicité, être curieux est loin d’être un défaut !