Présentation

Le rôle d'un chef de produit en tourisme d'affaires est de "construire" un voyage selon les volontés de l'organisateur. Appelé dans le métier "incentive", et plus communément voyages de récompense ou de stimulation, ces déplacements commandés par les entreprises sont aujourd'hui de plus en plus fréquents et représentent donc un marché de l'emploi non négligeable.

Le métier de chef de produit en tourisme d'affaires nécessite plusieurs compétences importantes : des connaissances techniques, commerciales, mais notamment une organisation sans faille et beaucoup de rigueur. Un important sens du relationnel est également primordial.

Une approche commerciale indispensable

Alors que l'agent de voyages est là pour conseiller et que le forfaitiste vend des séjours, le chef de projet concocte, lui, la totalité du voyage. "Les entreprises ont des desiderata précis quant au genre de voyage qu'elles souhaitent pour leurs salariés. La plupart ont déjà des destinations en tête quand elles viennent nous consulter, mais certaines nous laissent parfois le libre-arbitre ".

Il revient alors au chef de produit de répondre à toutes une séries de questions, un travail qui suppose une charge de travail importante. Les différentes étapes ? "On commence par étudier minutieusement le cahier des charges. A partir de là, il me faut choisir et contacter tous les prestataires : train, avion ou bus comme moyen de locomotion ? Hôtel ou club pour l'hébergement ? Il s'agit aussi de mettre les prestataires en concurrence pour obtenir les meilleurs prix". Outre des connaissances techniques, posséder une grande fibre commerciale est donc essentiel pour les négociations.

Un travail de terrain important

"Une fois le dossier constitué, on le soumet à l'avis de client... Et s'il l'accepte, on passe à l'action", explique Caroline. Et oui : ne pensez pas que le travail du chargé de projet en tourisme d'affaires se résume à passer des coups de téléphone et à rédiger un dossier ! Car une fois que le client approuve le produit, il s'agit de passer à la production en elle-même.

"On accompagne alors le client sur place afin de faire le repérage des infrastructures et vérifier si le client est comblé", continue Caroline. "Il s'agit donc d'un véritable suivi personnalisé : ce n'est pas de tour-opérating puisque chaque produit est différent".

Formation

Comment devenir chef de produit en tourisme d'affaires ?

Ce métier particulier, spécialisé dans le tourisme d'affaires, ne possède encore aucune formation "type". Cependant les professionnels semblent unanimes sur le sujet : un bac+2 est trop léger, même après quelques années d'expérience, car ce poste demande des compétences précises qu'il faut maîtriser à la perfection.

Après le bac

Malgré l’existence de certains DUT ou DEUST orientés vers le tourisme, ces diplômes ne rivalisent pas, professionnellement parlant, avec le BTS Tourisme spécialement institué pour répondre spécifiquement à la formation des futurs chefs de produit en tourisme d’affaires. Grâce à ce cursus de base quasi indispensable, le commerce et la production des produits touristiques n’auront plus de secret pour vous.

Après un bac+2

Outre les cursus des écoles de commerce fort appréciés des recruteurs, les écoles spécialisées proposent également des formations de haut niveau en un à trois ans notamment le bachelor en événementiel en tourisme d’affaires.

Dernière mise à jour : 13 avril 2015

Témoignage

Laura Melotto, chef de produit en tourisme d'affaires

Passionnée par le sport outdoor, j’ai passé le Bachelor Tourisme d’Affaires et Evénementiel ainsi que la licence DEESTH de l’école Grand Sud Formation durant l’année 2013-2014. Mon souhait était de travailler dans l’événementiel sportif. Cette formation m’a permis d’appliquer toutes les méthodes du tourisme d’Affaires et de l’Evénementiel au monde du sport. 

Je suis aujourd’hui en CDI, responsable de la partie événementielle et mise en place de prestations sportives outdoor pour l’agence Takamaka à Biarritz. Je m’occupe de toute la partie production, conception et organisation de prestations sportives outdoor dans le Pays Basque. Je suis amenée à beaucoup me déplacer sur les nombreuses bases de sports du Pays Basque, je créée de nouveaux produits, j’accompagne les groupes, je teste les produits et activités, et je suis en contact permanent avec toutes nos bases de Sports.

Je suis également en charge du Surf Shop et de la vente d’activités sportives l’été pour la clientèle individuelle. Je suis en charge du matériel, de l’entretien, et je me déplace sur les activités pour encadrer les groupes.

Dans ce métier, les opportunités sont nombreuses. Il faut apprendre à s’investir, se dépasser et mettre en pratique toutes les techniques acquises au cours de la formation.