Présentation

De la conception du plan à la livraison finale, le chargé de programme immobilier joue un rôle essentiel dans toutes les étapes d'un projet de construction.

Assurer la bonne mise en œuvre de projets de construction, tel est le rôle crucial du chargé de programme immobilier. L'organisation d'un lotissement de maisons ou d'un complexe d'immeubles s'accompagne de longs mois de travail, tant administratif que relationnel. De la conception du plan à la livraison finale, la marche est haute.

Le chargé de programme immobilier est justement là pour superviser l'ensemble de ce processus. Pour cela, la pluridisciplinarité est indispensable dans les domaines juridique, technique et commercial.

L'interface client-entreprise

Avant de se lancer dans un projet immobilier, le chargé de programme doit réfléchir. Etude de la faisabilité, définition de la clientèle potentielle, établissement du plan de financement : tout doit être prévu sur le papier avant de lancer le premier coup de pelleteuse.

Mathilde, chargée de programme immobilier, a pour première mission de sélectionner les entreprises pour la réalisation du projet grâce aux appels d'offre. Ensuite, vient le travail de terrain proprement dit.

« La construction d'un projet immobilier dure environ un an et demi et je suis amenée à travailler avec un grand nombre d'intervenants : des maçons, des plombiers, des charpentiers... Je dois les coordonner, veiller au respect du budget et des délais de livraison », explique-t-elle. Et en cas de retard ou de problème technique, il s'agit de gérer l'incident dans son ensemble et surtout de tenir le client informé.

Quelles opérations doit-il suivre ?

Le chargé de programme immobilier peut travailler sur des opérations de construction neuve, de rénovation/réhabilitation ou d'aménagement de l'espace. Lorsqu'il exerce chez un promoteur-constructeur, il gère l'ensemble de l'opération immobilière (prospection, montage, suivi, livraison).

S'il évolue dans des structures, il renforce le travail des services techniques et de l'urbanisme. Il participe à l'élaboration architecturale du projet et gère dans son intégralité l'exécution du programme (suivi des travaux, service après-vente).

Un peu de douceur

Inutile de le préciser, le monde du bâtiment n'est pas réputé pour sa sensibilité. Les femmes sont minoritaires dans quasiment tous les corps de métiers qui le composent. Mais cette situation peut se transformer en avantage.

« La plupart du temps, être une femme est un avantage pour moi, confie Mathilde. Je suis peut-être plus diplomate et les entrepreneurs n'ont pas avec moi ce rapport de force qui peut exister entre deux hommes », ajoute-t-elle.

Les relations ne sont pas toujours simples, mais la chargée de programme immobilier se veut plutôt rassurante : « Bien sûr, j'ai déjà rencontré des difficultés avec un ou deux chefs d'entreprise un peu machos, qui ne me prenaient pas au sérieux. J'ai alors opté pour une position très droite, très professionnelle, sans rien laisser passer. Heureusement, ce type de situation reste exceptionnel et dans l'ensemble, mes interlocuteurs sont très respectueux », raconte-t-elle.

Les qualités requises

Ce métier requiert tout d'abord une connaissance approfondie de l'univers de l'immobilier et de la construction. Une bonne culture technique de l'exécution des travaux est également appréciable, car elle permet d'évaluer la conformité des réalisations au regard du cahier des charges et des normes de sécurité en vigueur. Le chargé de programme immobilier doit bénéficier de compétences financières pour assurer le suivi et le contrôle financier.

Dynamisme et créativité sont les maîtres mots de ce professionnel. Il doit avoir le sens de la négociation et de la gestion contractuelle pour s'adapter aux clients et aux aléas du projet. Pour cela, de bonnes capacités de communication sont un plus.

Enfin, ce spécialiste de l'immobilier doit savoir être mobile et disponible, les déplacements faisant partie de son quotidien.

Formation

Comment devenir chargé de programme immobilier ?

Il existe plusieurs diplômes pour exercer la profession. A un niveau bac +2, vous pouvez opter pour un DUT génie civil, construction durable. Cette formation sur deux ans est proposée dans 27 départements d'IUT (Institut universitaire de technologie) et dix d’entre eux la proposent en apprentissage.

Dans la même optique, le BTS travaux publics peut vous permettre d’accéder à ce métier. Sur deux ans également, la formation vous est proposée dès l’obtention d’un bac pro travaux publics ou d’un bac techno STI2D (Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable), spécialité architecture et construction.

A un niveau bac +3, le titre professionnel inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) vous permet d’acquérir, en un an de formation, des connaissances de haut niveau dans le droit et l'économie de la construction et de l'habitation.

Enfin le master 2 en ingénierie immobilière, en droit de l’immobilier, de l’urbanisme ou de la construction, Sciences Po Urba ou encore des diplômes en école privée d’architecture vous permettront d’accéder aisément à ce poste. De quoi vous ouvrir les portes du métier de chargé de programme immobilier.

Dernière mise à jour : 12 octobre 2015