Présentation

Travailler dans le tourisme n'est pas toujours synonyme de voyage. Dans la catégorie des réceptifs, le chargé de mission développement du tourisme local assure la promotion et la mise en avant d'une zone géographique définie. Travaillant au sein d'une association ou d'un office de tourisme, ce professionnel a pour mission de développer la fréquentation touristique. Cela passe par la mise en place de nouveautés, produits, aménagements ou événements susceptibles d'attirer et/ou de fidéliser des visiteurs.

Analyse de marché et de clientèle

L'activité du chargé de mission développement du tourisme local comporte une part importante d'analyse : études de marchés, besoins touristiques, profils de clientèles, données sociodémographiques, etc... Grâce à ce travail, il est en mesure d'apporter des conseils auprès des pouvoirs décisionnaires. En effet, le chargé de mission développement du tourisme local fait le lien entre élus locaux et professionnels afin de garantir la mise en place de réseaux et de collaborations.

De la création à la communication

Parmi ses autres missions, il peut être amené à se muer en animateur touristique, mais aussi en concepteur, notamment dans la création et le montage de prestations touristiques. Il prend part également à la commercialisation, à la mise en place et à la négociation de partenariats, ainsi qu'à la communication (campagnes de pubs, édition, attaché de presse...).

Un observateur organisé

Chargé de mission développement du tourisme local est un métier qui requiert de bonnes connaissances économiques, juridiques et politiques, notamment à échelle locale. Ce professionnel est doté d'un certain sens de l'analyse et de l'observation et a de solides notions de gestion et de communication.

Rigoureux et organisé, le chargé de mission développement du tourisme local est aussi quelqu'un de diplomate et d'avenant. En outre, la maîtrise d'une ou plusieurs langues étrangères est un plus non négligeable.

Formation

Comment devenir chargé de mission développement du tourisme local ?

Ce métier est accessible après une formation touristique de niveau bac+3 (licence, licence professionnelle) à bac+5 (master). Des formations en urbanisme, géographie, animation ou aménagement du territoire mènent également à ce métier. Des diplômes d’écoles spécialisées dans le tourisme sont aussi une solution.

En chiffres

En début de carrière, le chargé de mission développement du tourisme local gagne de 1 700 à 2 500 euros bruts par mois.

Ce métier présentant peu de débouché, une première expérience dans le tourisme est recommandée. Des évolutions professionnelles sont possibles après quelques années, par exemple vers la direction d’un office de tourisme ou d’un comité régional.