Présentation

Encore un métier qui doit beaucoup à la crise. Elle a en effet plongé bon nombre de sociétés, mais aussi des Etats, dans de graves difficultés de trésorerie et de liquidités. Pour continuer à rembourser leur banque, les dirigeants doivent donc trouver des solutions alternatives ou rééchelonner leurs dettes.

C'est à ce moment qu'intervient le chargé d'affaires en restructuration de dette en général, en poste dans les banques ou les cabinets de conseil. "Il mène d'abord une revue stratégique des portefeuilles du client. Il doit comprendre qui sont les grands acteurs de cette dette, quels sont les taux d'emprunt, les besoins en fond de roulement... Ensuite, il doit élaborer des plans d'actions et des solutions alternatives. Enfin, cet expert est chargé de la mise en œuvre de la stratégie décidée par son client", détaille Romain Boisnard, directeur associé du cabinet de chasse Colridge&Valmore.

Des experts seniors avant tout recherchés

Ce travail d'expert nécessite donc un solide bagage technique, acquis notamment dans les grandes écoles de commerce et d'ingénieurs, de formations universitaires, mais également quelques années d'expériences dans la finances. "Nous recherchons essentiellement des profils d'expert senior ayant déjà connu au cours de leur carrière différents cycles économiques et plusieurs cycles d'investissement", souligne ainsi Romain Boisnard.

Formation

Il n'existe pas vraiment de formation préparant au métier de chargé d'affaires en restructuration de dette. Cependant, les profils les plus recherchés sont les bac+5 de formation universitaire, en école d'ingénieurs ou alors en école de commerce, avec, bien sûr, une spécialisation en finance.