Présentation

Véritable clé de voûte de l'agence de mannequins, le bookeur est l'homme de l'ombre, celui qui révèle et accompagne les top models de demain. Son rôle est d'encadrer et de suivre la carrière des mannequins qui lui sont confiés. Trait d'union entre les services photos des magazines, des agences de pub et des maisons de couture, il œuvre en coulisse pour décrocher castings et contrats.

Le métier de bookeur requiert un réel équilibre psychique car une résistance au stress élevée est nécessaire pour réussir à jongler sans s'effondrer entre plannings, défilés et castings de dernière minute. Le sens de l'organisation s'avère bien entendu impératif, ainsi qu'un bon sens du contact et une aisance confirmée au téléphone.

Un commercial avant tout !

Lors d'un premier rendez-vous avec une agence, le mannequin se présente avec son "book". C'est de ce précieux outil que la profession de bookeur a tiré son nom.

Très polyvalent, ce dernier doit allier un grand sens des relations humaines à de solides aptitudes commerciales, comme l'explique Christophe Gerin, bookeur enfants de l'agence New Kids : "Je privilégie le relationnel : une personne issue d'une formation commerciale a d'ores et déjà appris à fidéliser les clients et à négocier les contrats, ce qui constitue le cœur même de la profession. Développer un œil critique et repérer les potentiels s'apprend sur le tas, tandis que le sens de la négociation est un don inné !".

Ce bon relationnel s'applique également aux mannequins étrangers, que le bookeur, ou plus souvent la bookeuse, prend sous son aile lors de leur arrivée à Paris !

Un cadre juridique contraignant

Mais le bookeur doit également maîtriser à la perfection les arcanes juridiques de sa profession : "Nous devons faire face à des impératifs administratifs tels que l'ouverture du courrier, qui donnera lieu à un tri parmi les candidatures, les prises de rendez-vous pour rencontrer parents et enfants, l'envoi des feuilles de route ou encore la préparation des contrats et la facturation, indique Christophe.

Nous devons aussi connaître le droit à l'image sur le bout des doigts, afin de pouvoir résoudre d'éventuels litiges avec les agences de publicité et répondre aux questions que peuvent nous poser les parents", ajoute le bookeur, qui précise que les agences de mannequins adultes sont soumises aux mêmes types de contraintes.

Formation

Comment devenir bookeur ?

Une solide formation commerciale est bien sûr de rigueur pour exercer ce métier, où la négociation des contrats représente une part importante de l'activité. Mais l'expérience sur le terrain s'avère primordiale : malgré les diplômes, il n'est pas possible de postuler directement à un poste de directeur de booking et un passage par le rôle d'assistant-bookeur reste quasi obligatoire.

BTS

Les BTS Management des unités commerciales et Négociation et relation client sont les plus polyvalents. Ils recrutent en majorité des bacheliers issus de la filière STG (ex STT) et forment en deux ans des spécialistes de la vente sous toutes ses formes. Le BTS Commerce international, qui prépare les spécialistes du négoce industriel, peut également se révéler particulièrement utile à un futur bookeur amené à travailler avec l'étranger.

DUT

Le DUT Techniques de commercialisation, qui recrute des bacheliers ES et STG (ex STT), constitue une autre alternative : c'est l'un des diplômes les plus complets, car il forme en deux ans à la gestion autant qu'à la vente.

Deux DUT complémentaires assurent une formation commerciale et sont donc envisageables pour rejoindre le métier : Organisation et génie de la production, Gestion administrative et commerciale.

Sachez enfin que l'alternance est très bien vue des agences de mannequins car elle leur permet de former leurs futurs bookeurs en fonction de leur mode de fonctionnement : résultat, l'embauche est souvent au rendez-vous !

Dernière mise à jour : 7 avril 2015