Présentation

Le rôle de l'asset manager en immobilier est de valoriser les placements immobiliers d'une personne ou d'une entreprise.

L'asset manager ou gestionnaire d'actifs optimise les placements immobiliers appartenant à une personne physique ou morale. Il assure le suivi de ce portefeuille de biens tant sur le plan commercial qu'administratif et financier. Exerçant la plupart du temps ses compétences au sein de sociétés foncières, l'asset manager se définit comme un bâtisseur de stratégies patrimoniales.

Il établit avec sa direction ou son client des objectifs de valorisation du bien à rentabiliser avant de réfléchir aux schémas directeurs. Selon la société à laquelle il appartient, le gestionnaire d'actifs propose des acquisitions de terrains et de biens ou réfléchit, après l'achat, à la meilleure façon de les valoriser.

Un rôle de conseil...

C'est le cas de Sébastien, asset manager pour le groupe Carlyle : « Mon métier consiste à donner la meilleure valeur possible à un immeuble, ce qui peut se faire par le biais de travaux d'amélioration ou de rénovation. Toute évaluation repose également sur un travail relatif au financement, à la gestion, aux actions marketing et enfin à la commercialisation du bien. Car, contrairement aux sociétés foncières, notre vocation n'est pas de pérenniser nos immeubles plus d'une dizaine d'années. »

Autre différence : au sein des sociétés "foncières", l'exercice du métier de gestionnaire d'actifs s'articule autour de différents pôles, chacun participant dans son domaine de compétences à la constitution des dossiers stratégiques.

« Dans le type de structure un peu atypique à laquelle j'appartiens, s'enthousiasme Sébastien, le gestionnaire d'actifs a au contraire un rôle très transversal qui implique une grande polyvalence. »

... et de gestion

Ici pas de journées types : après les réunions avec les architectes et les maîtres d'œuvre pour déterminer l'avancée des travaux d'embellissement, arrive le suivi administratif et comptable (déclarations fiscales, étude des tableaux d'amortissement et des échéances d'emprunt, gestion des relations avec les banques...), la commercialisation locative et les visites.

« Aujourd'hui, j'ai même rencontré des traiteurs pour choisir un menu en vue d'une inauguration », confie Sébastien. Autre part importante du métier, la relation avec le property manager, l'administrateur auquel l'asset manager confie son bien en sous-traitance pour assurer quotidiennement sa gestion tant sur le plan du quittancement des loyers que de la maintenance technique.

Au final, le gestionnaire d'actifs est parfois présent à toutes les étapes de rentabilisation du bien et il réfléchit d'ailleurs activement aux politiques de loyers et de maîtrise des charges.

« Dès que l'état général du site a été amélioré et le rendement locatif augmenté, il est alors temps de songer à revendre l'immeuble », explique l'asset manager avant de récapituler ses trois missions principales : « Acheter, optimiser sur le temps, puis revendre dans les meilleures conditions afin de maximaliser le retour sur investissement. »

Des qualités nécessaires

Ce professionnel développe une large culture générale économique et financière doublée d'excellentes capacités d'analyse et de synthèse. Ce métier, extrêmement complet, nécessite également des compétences en management, en communication et en négociation.

Formation

Comment devenir asset manager ?

Pour accéder à cette profession, il est nécessaire d'avoir un diplôme de niveau bac +5.

Les écoles de commerce sont très appréciées par les entreprises.

Il est également possible d'effectuer une école d'ingénieurs, si elle est complétée d'une formation spécialisée dans l'immobilier.

Certaines écoles spécialisées également, proposent des formations en adaptées en cinq ans. De même, les masters universitaires dans le domaine de l'immobilier et de la gestion d'actifs sont très adaptés.

Dernière mise à jour : 12 octobre 2015