Présentation

La mission de l'architecte logiciel est de dresser les plans informatiques d'une application. Par la suite, il est chargé de suivre les logiciels tout au long de leur développement. Une profession qui nécessite une bonne maîtrise des langages de programmation.

Mettre en forme les plans informatique d'un logiciel. Tel est le leitmotiv de l'architecte logiciel. Cet expert est le responsable de la création et du respect de toute l'architecture informatique d'un programme.

Réfléchir à l'architecture logicielle

Dans un premier temps, l'architecte logiciel doit parvenir à cerner les attentes de ses clients. « Ecouter et questionner est très important dans notre profession. Grâce à ce dialogue, nous parvenons à cerner les projets de nos clients. Que veulent-ils faire exactement ? Pour quelles raisons ? Par quels moyens ? », témoigne Jean-Philippe, architecte logiciel. Il doit avoir une vision globale du projet afin de poser des fondations solides.

Une fois que ces besoins sont établis, ce professionnel a pour mission de préparer un dossier de conception du logiciel. « Nous ne devons rien laisser au hasard. Il nous faut trouver les meilleures solutions possibles, que ce soit au niveau des coûts, des délais, et de la performance logicielle », précise Jean-Philippe. L'objectif étant de mettre en place une architecture fiable et pérenne.

Un suivi tout au long de la réalisation du logiciel

Après avoir conçu l'architecture informatique d'un programme, ce spécialiste transmet le projet à son équipe de développeurs. Il met en place un planning et répartit les différentes parties à développer. Durant tout le déroulement de cette phase de programmation, l'architecte logiciel doit assurer un appui technique auprès de son équipe.

« Je participe pleinement à la phase de développement du logiciel. J'organise des réunions fréquemment afin qu'ils me tiennent informés de leur avancement, mais aussi, afin qu'ils me fassent part des difficultés qu'ils rencontrent. Des soucis que nous arrivons à résoudre en équipe, la plupart du temps », détaille Jean-Philippe.

Une fois cette étape terminée, l'architecte logiciel coordonne l'intégration des diverses parties du programme. Un travail très important afin d'assurer la cohérence globale du logiciel.

De fortes compétences techniques

L'architecte logiciel doit être doté de grandes compétences techniques. Il maîtrise les langages de programmation tels que Java ou le C. Il a une excellente connaissance des différents protocoles (Ethernet, IP,...).

En outre, il est en veille constante sur les différentes évolutions liées à l'architecture logicielle et s'adapte rapidement aux progrès technologiques.

Ce professionnel possède également de fortes compétences managériales, il sait guider les développeurs tout au long du projet. Les langages de programmation étant en anglais et les clients souvent basés dans des pays étrangers, ce spécialiste doit également avoir une très bonne maitrise de la langue anglaise. Pour finir, l'architecte logiciel doit avoir l'esprit de synthèse afin de retranscrire au mieux les besoins de ses clients.

Formation

Comment devenir architecte logiciel ?

Pour devenir architecte logiciel, un diplôme de niveau bac +5 est nécessaire.

Trois choix s'offrent à vous. Tout d'abord, vous pouvez vous orienter vers les écoles d'ingénieurs : certaines sont spécialisées dans l'informatique et forment les étudiants à ces professions.

Il vous est également possible de suivre un cursus à l'université de sciences : les formations spécialisées dans l'architecture logicielle sont de plus en plus nombreuses.

Pour finir, certaines écoles spécialisées dans le domaine de l'informatique permettent également d'exercer cette profession. La plupart du temps, pour devenir architecte logiciel, plusieurs années d'expérience en tant qu'ingénieur de développement logiciels sont nécessaires.

Créé le : 15 octobre 2015