Le nombre sans cesse croissant d'étudiants chinois à la Cité internationale universitaire de Paris pourrait bien être à l'origine du projet de maison de la Chine. Une construction qui pourrait se faire lors de la réalisation prévue d'une dizaine de maisons supplémentaires.

Depuis dix ans, le nombre d'élèves chinois venant étudier en France a été multiplié par dix. Ils sont ainsi désormais près de 30 000 inscrits dans un établissement du supérieur, école ou université. Un chiffre qui les place au deuxième rang du contingent de jeunes étrangers venant poursuivre leurs études en France, juste derrière les élèves marocains. Et, du côté de la Cité internationale universitaire de Paris, les étudiants chinois sont même la première nationalité étrangère représentée. Pourtant, ils n'y ont... pas de maison !

La Chine éligible aux nouveaux logements

La ville de Paris avait récemment annoncé que la Cité internationale universitaire allait accueillir 1 800 logements supplémentaires, grâce à la construction de dix nouvelles maisons. Parmi les pays éligibles, la Chine. En effet, lors du lancement du service d'Accueil des Etudiants Etrangers de la Cité internationale universitaire de Paris, cette thématique été évoquée et quelque peu détaillée. "Nous souhaiterions pouvoir accueillir les étudiants chinois dans la Cité internationale universitaire à Paris, et espérons qu'à la faveur de la construction des nouvelles maisons, nous aurons le bonheur d'accueillir une maison de la Chine" a ainsi confié Carine Camby, déléguée générale de la Cité universitaire.