Un collectif de 25 organisations étudiantes issues de 6 pays vient de lancer un « Trip Advisor » des entreprises accueillant des stagiaires et apprentis.

Depuis une semaine, une plateforme officielle permet aux étudiants et jeunes travailleurs de noter les entreprises où ils ont effectué un stage, un apprentissage ou leur premier emploi. Transparancyatwork.org est le résultat d’un projet mené conjointement par 25 organisations de jeunesse issues de six pays différents, dont la Fage.

Six critères d’évaluation

Cette plateforme lancée le 10 novembre vise à instaurer plus de transparence dans le monde des stages. Concrètement, les anciens stagiaires ou apprentis pourront évaluer les entreprises selon six critères : rémunération, offre et contrat, acquis professionnels, supervision et management, culture et environnement, développement de carrière. 

Sélectionnés par les organisations de jeunesse à l’origine du site, ces critères correspondent aux normes européennes dictées par le label européen « Meilleurs stages » et la charte européenne pour la qualité des stages et des entreprises. Ils sont donc reconnus par les institutions européennes et le projet est financé par l’Union européenne.

Objectif : un million de critiques

Les évaluations seront publiées sur le site de façon anonyme. Toutefois, les étudiants devront décliner leur identité et adresse email afin que l’équipe du site puisse vérifier que le stage ou l’apprentissage a bien existé. Les entreprises bénéficieront d’un droit de réponse sur la plateforme.

Le site est lancé dans plusieurs pays d’Europe, ainsi qu’au Québec, avec comme objectif le recueil d’un million de témoignages en trois ans. Près d’une semaine après son lancement, plus de 1600 évaluations sur 650 entreprises ont été collectées.