Des victimes de harcèlement scolaire ont décidé de lancer un manifeste afin de dénoncer les violences dont ils font l'objet. Ils témoignent dans un documentaire diffusé le 10 février 2015 sur France 2 et à travers un site internet.

Briser le silence et dire « non » au harcèlement. C'est le choix de plusieurs jeunes qui ont lancé un manifeste afin de dénoncer et prévenir les violences morales et/ou physiques dont ils sont, ou ont été, les victimes. Insultes, humiliations, brimades, mises à l'écart, rumeurs, coups... ils témoignent également dans un documentaire diffusé mardi 10 février prochain sur France 2.

Plus d'un millions de victimes en France

« Boloss ». « Connard ». « T'as pas d'ami ». « Tu sers à rien ». « Va te suicider ». Autant de paroles assassines lancées dans les couloirs des établissements français, sur le chemin de l'école ou sur les réseaux sociaux.

Cette violence physique ou morale infligée de façon répétée par un ou plusieurs élèves a un nom : le harcèlement scolaire. Il toucherait environ 10 % des jeunes, soit 1,2 millions d'élèves, selon les chiffres avancés par France Télévisions. Pourtant seulement un sur deux osent en parler à un adulte.

Un manifeste pour prévenir et agir

Afin de dénoncer les violences dans le milieu scolaire, six victimes âgées de 15 à 23 ans ont accepté de témoigner l'enfer qu'ils ont traversé au collège ou au lycée. Ils prennent la parole dans le documentaire « Souffre-douleur ». Des parents dont les enfants ont perdu la vie à cause du harcèlement scolaire ont également participé.

Pour « éveiller les consciences, interpeller la société toute entière et proposer des solutions, la tête haute, le regard droit, ils ont décidé de raconter la cruelle réalité de ce fléau et ses conséquences », explique France Télévisions. Par ailleurs, en amont de ce documentaire, un site internet a été mis en ligne afin de permettre aux jeunes de témoigner anonymement et de signer un manifeste.

Malgré de nombreuses actions mises en place pour signaler et lutter contre le harcèlement scolaire tel que le numéro vert (08 08 80 70 10) ou le site du ministère de l'Education, les violences à l'école restent taboues.


France 2 - Infrarouge : SOUFFRE DOULEURS ils se manifestent (Extrait)