L'AUDIUT promet l'accès à la licence pour tous après le DUT. Son porte-parole a expliqué à EducPros.fr comment les IUT comptent s'adapter aux réalités des étudiants.

Joyeux anniversaire le DUT ! Le diplôme universitaire technologique fête cette année ses 50 ans. Et les Instituts universitaires de technologie (IUT), où ils sont dispensés, entendent le faire évoluer pour l'adapter au monde étudiant d'aujourd'hui.

S'adapter à la poursuite d'études

« Nous voulons sécuriser le parcours DUT – licence professionnelle en créant un cursus "licence en IUT" à forte valeur ajoutée », a annoncé Rodolphe Dalle, vice-président et porte-parole de l'assemblée des directeurs d'IUT (ADIUT), dans un entretien accordé au site EducPros.fr. Cette proposition, étudiée vendredi 23 septembre 2016 lors de l'assemblée générale de l'ADIUT, fait face au constat que « les étudiants sont de plus en plus nombreux à poursuivre leurs études après le DUT, notamment depuis la réforme LMD ».

Licence pro optionnelle et non sélective

Sans remettre en cause l'objectif premier du DUT, « former des techniciens avec des compétences professionnelles plutôt que disciplinaires », l'ADIUT souhaite généraliser l'accès à la licence professionnelle à la fin du cycle de deux ans. Une poursuite d'études qui ne sera ni obligatoire, ni soumise « à la sélection habituelle ». Ainsi, « l'étudiant en DUT ne sera pas obligé de faire trois années d'études, mais il aura le choix ». L'existence du DUT, diplôme professionnalisant de bac+2, n'est donc pas remise en cause. 

Lire aussi Bien choisir son DUT

Certains établissements n'ont pas attendus et ont déjà lancé ce dispositif. Mais l'ADIUT souhaite « lancer des expérimentations ai niveau régional » dès la rentrée 2017. Un cahier des charges sera présenté au ministère le 5 décembre 2016. Il comportera d'autres propositions, comme un nouveau système d'évaluation basé sur les compétences, la généralisation du tutorat ou encore la création d'une rentrée décalée.