Dans un rapport remis au Premier ministre, Manuel Valls, France Stratégie propose que les étudiants exerçant à temps partiel des activités rémunérées ainsi que les stagiaires soient concernés par le compte personnel d'activité.

Il y a quelques mois, Manuel Valls, Premier ministre, annonçait la création prochaine d'un compte personnel d'activité (CPA). Vendredi 9 octobre, France Stratégies lui a remis un rapport sur le sujet en proposant que les étudiants exerçants à temps partiel des activités rémunérées ainsi que les stagiaires soient concernés.

Un système à points

L'objectif du compte personnel d'activité est de sécuriser les parcours professionnels et de « poser les bases d'une vraie sécurité sociale professionnelle », expliquait le Premier ministre.

Pour France Stratégies, « les droits venant alimenter le CPA pourraient être directement comptabilisés en points. Chaque jeune pourrait voir son CPA crédité d'un certain nombre de points (inversement proportionnel à son niveau de formation initiale le cas échéant, dans un souci d'équité) ». L'objectif ? Que ce système à points concerne toutes les personnes, dès l'âge de 16 ans.

Plusieurs scénarios

France Stratégies propose trois scénarios. Dans le premier le CPA serait « orienté vers la formation et plus largement la capacité de l'individu à évoluer professionnellement ».

Dans le second, il serait un « moyen de gérer plus librement et de façon plus flexible les différents temps, tout au long de la vie ». Dans le troisième, il serait « un moyen de mobiliser les droits et services permettant à chacun de concilier liberté et sécurité dans sa trajectoire ».

Ce rapport sera débattu lors de la Conférence sociale qui aura lieu le 19 octobre. Celle-ci réunira les organisations syndicales, patronales et le gouvernement.