Vous désirez faire vos études à l'étranger ? Deux solutions : utiliser les dispositifs de votre école ou université ou bien partir en solo. Avantages et inconvénients.

Trouver une formation à l'étranger : l'échange

Partir dans le cadre d'un échange revêt plusieurs avantages. Tout d'abord, vous restez inscrit dans votre établissement d'origine, et vous payez donc les frais d'inscriptions français. Un avantage non négligeable quand on sait que les frais d'inscriptions de certaines formations à l'étranger peuvent atteindre plusieurs milliers d'euros.

De plus, vous êtes sûr que votre période à l'étranger sera comptabilisée dans votre parcours de formation. Pas de surprise concernant la reconnaissance et les équivalences de vos diplômes en somme.

En revanche, le choix des destinations reste limité aux accords passé entre votre établissement et ses partenaires. Et l'engouement pour la mobilité internationale rend la sélection plus difficile. Pour partir, mieux vaut donc posséder un bon dossier et afficher un bon niveau dans la langue du pays ou de l'anglais au minimum.

Erasmus+

Créé en 1987 et popularisé par l'Auberge espagnole de Cédric Klapisch, le programme Erasmus était le programme européen de mobilité étudiante.

Il est remplacé depuis 2014 par le programme Erasmus+ qui vise à favoriser la mobilité en Europe mais aussi à l'international pour les étudiants (périodes d'études ou de stage), le personnel enseignant, et l'ensemble des personnels des établissements d'enseignement supérieur. A terme, Erasmus+ va intégrer les perspectives offertes par les programmes Erasmus & Erasmus Mundus, Tempus, Edulink et Alfa.

Les séjours s'étalent sur une durée de 3 mois à un an.

Le site de la Commission européenne a une rubrique dédiée à Erasmus+ dans laquelle vous trouverez une multitude d'informations complémentaires.

Avec une école

Qu'elle soit de commerce, d'ingénieur ou même d'hôtellerie, de nombreuses écoles spécialisées ont compris l'intérêt d'intégrer une expérience internationale dans leur cursus.

Toutefois, il convient de rester prudent : le mot international est employé à toutes les sauces et correspond, selon les établissements, à des réalités très diverses.

Avant de faire votre choix, assurez vous donc de la véracité des promesses qui vous sont faites. Quels sont les établissements partenaires et les destinations possibles pour les échanges ? Quand et dans quel cadre partirez-vous (stage, séjour linguistique, semestre ou année d'étude..) ? Ce séjour est-il obligatoire ? Combien d'élèves partent chaque année ? Est-ce que les échanges concernent aussi les professeurs ?...

Autant de questions qui doivent vous permettre de définir le sérieux du projet international de votre future école. Et si les réponses vous apparaissent confuses ou peu crédibles, un seul mot d'ordre, méfiez-vous.

Trouver sa formation à l'étranger : en solo

Pas de présélection, un plus large choix de destinations, une grande liberté... Pas de doute, le fait de partir à l'aventure a des côtés bien séduisants.
De plus, dans le cadre de l'encouragement à la mobilité, tous les étudiants citoyens d'un pays membre de l'Union Européenne a le droit d'étudier dans un autre pays de l'UE.

Toutefois, il convient de rester prudent car partir en solo comporte également des inconvénients à prendre en compte. Tout d'abord, les frais d'inscriptions. Gratuits en Suède, ils peuvent monter jusqu'à plusieurs milliers d'euros dans d'autres pays, comme la Grande-Bretagne par exemple.

Ensuite, la reconnaissance du diplôme. Même si les crédits ECTS simplifient fortement cette formalité (40 pays sont signataires de la déclaration de Bologne qui a instauré le système LMD), chaque établissement peut se réserver le droit de valider ou non les crédits ECTS obtenus auparavant dans une autre université.

De même si vous décrochez un titre ou un diplôme d'un établissement spécialisé. Il n'existe pour l'instant pas de cadre juridique défini. Chaque cas devra donc être soumis à l'ENIC-NARIC, à savoir le centre français d'informations sur la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes. Après étude du dossier, il pourra vous délivrer une attestation de reconnaissance de niveau d'études pour les diplômes étrangers.

En Europe

Dans le but de favoriser la mobilité européenne, des structures ont été mises en place pour accompagner les étudiants désirant partir en solo dans le choix de leur formation.

Ainsi, le réseau Euroguidance du Ministère de l'Education nationale, destiné à promouvoir la mobilité en Europe et à développer la dimension européenne de l'orientation, comprend trois CIO, le Centre d'Information Internationale de Lyon et l'ONISEP.

Académie de Lille
CIO de Lille
11, rue de Thionville
59000 LILLE
Tél : 03 28 53 29 80

Académie de Strasbourg
CIO Sud
Cité administratrice
14, rue Maréchal Juin
67084 Strasbourg Cédex
Tél : 03 88 76 77 23

Académie de Lyon
Centre d'Information Internationale
100, rue Hénon
69004 Lyon
Tél : 04 78 28 37 09

Académie d'Aix-Marseille
CIO Marseille II
17 rue Edmond Rostand
13006 Marseille
Tél : 04 91 54 46 46

ONISEP
12 mail barthélemy Thimonnier
77185 Lognes
Tél : 01 64 80 35 00

Un réseau de 34 CIO relais Europe pour des informations de proximité a en outre été mis en place dans les académies.

Le portail Ploteus propose un annuaire des établissements d'enseignement supérieur en Europe, classés selon la matière, le niveau d'étude et le pays.
Le site propose également des liens vers des sites nationaux traitant d'informations quotidiennes telles le coût de la vie, le logement, le cadre juridique des études... A consulter absolument avant de se lancer.

Dernière mise à jour : 9 septembre 2014.