Quelles sont les opportunités dans les métiers de la supply chain ? Quelles sont les perspectives d'emplois ? Orientations fait le point sur ce secteur qui recrute un nombre croissant de jeunes.

Les entreprises de la supply chain (logistique) sont à la recherche de jeunes. En 2014, le CDI était le contrat privilégié des sociétés pour embaucher leurs collaborateurs (47,75 %), d'après le baromètre du cabinet de recrutement Fed Supply. Véritable clé du succès, ce secteur d'activité ne cesse de se développer, avec des métiers divers et variés.

Des métiers d'aujourd'hui

Les métiers des achats et de la logistique sont plus que jamais dynamiques, malgré la crise économique. Et pour cause : les sociétés ont la volonté d'être mieux armées face aux nouveaux challenges de la reprise.

« Les entreprises aspirent à une meilleure maîtrise des coûts, que ce soit pour le prix des matières premières, la production, la gestion des stocks, la distribution... Du coup, tout cela a un impact direct très favorable sur la supply chain », explique Selin Argun, manager de la division Supply Chain de Walters People.

Derrière ce terme anglophone se cachent des professions dont la mission principale est de réduire et de maîtriser les coûts, de proposer des solutions innovantes, de rationaliser et d'accompagner des partenaires comme des prescripteurs internes, de garantir la qualité, d'optimiser les délais et le taux de service clients...

Autant de points essentiels pour toute entreprise sur des marchés de plus en plus concurrentiels, où la bonne maîtrise des opérations au sens large est primordiale. Les fonctions supply chain se sont ainsi installées au cœur des entreprises, et affichent un potentiel de développement incroyable !

De belles perspectives d'embauches

Selon l'étude 2015 des rémunérations du cabinet RH Hays, le niveau des recrutements sur les métiers de la supply chain a atteint « un excellent niveau en 2014 » et devrait se maintenir dans les années à venir.

Les métiers juniors seraient ceux qui auraient le plus de perspectives d'embauches. Les professions les plus recherchées sont celles de spécialiste des achats indirects, prévisionniste, planificateur ou encore responsable exploitation.

Selon l'étude, « ces spécialistes, du fait de leur position à 360°, apportent une expertise en matière de prédiction et de maîtrise des coûts ». Pour les jeunes, il y a donc de nombreuses opportunités.

Une pénurie de candidats qualifiés

Sauf que, en raison de l'inadéquation encore récente des diplômes avec les compétences recherchées, les métiers de la supply chain connaissent depuis 2012 une pénurie de candidats qualifiés...

D'autant que les entreprises ont tendance, de leur côté, à allonger leurs processus de recrutement et à se montrer plus exigeantes quant à leurs critères de sélection. Ainsi, une expérience dans le secteur d'activité, un parcours stable et un diplôme spécialisé sont particulièrement appréciés.

En parallèle, l'alternance peut permettre de faire la différence. « De plus en plus de jeunes diplômés évoluant dans le secteur sont passés par de l'alternance sur des périodes de deux ans », constate ainsi Selin Argun.

« De plus, les entreprises recherchent systématiquement des personnes qui maîtrisent l'anglais, voire une troisième langue telle que le mandarin, l'allemand, l'arabe... Une expérience en alternance à l'international est par conséquent vraiment le plus qui fera la différence », conclut-elle.

Dernière mise à jour : 14 septembre 2015