À l’occasion d’un déplacement à Montpellier mardi 20 août, la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal a annoncé la revalorisation des bourses sur critères sociaux ainsi que le gel des frais d’inscription à l’université parmi d’autres mesures destinées à limiter l’augmentation du coût de la vie étudiante.

Revalorisation des bourses sur critères sociaux

Pour l’année universitaire 2019-2020, les bourses dispensées par les CROUS ( centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires ) augmentent de 1,1 % ce qui représente 46 millions d’euros supplémentaires. Les bourses sont désormais payées à date fixe, le 5 de chaque mois. Pour faciliter la rentrée des étudiants, tous les dossiers qui ont été complétés avant la fin du mois de juillet, bénéficient d’un versement anticipé de leur premier mois de bourse dès le mois d’août. En 2018-2019, 712 000 étudiants étaient boursiers.

Gel des frais d’inscription à l’université

Frédérique Vidal a également annoncé que le montant des frais d’inscription à l’université était gelé. Ils s’élèvent à 170 euros pour la licence, 243 euros pour le Master et 380 euros pour le doctorat. 

Fin du régime de sécurité sociale étudiante effectif au 31 août 2019

Autre nouveauté de la rentrée, dans le cadre du Plan étudiants, le Gouvernement a supprimé le régime étudiant de sécurité sociale. À compter du 31 août 2019, tous les étudiants seront rattachés automatiquement au régime général de sécurité sociale. Ils bénéficient ainsi du même niveau de protection santé, tout en économisant 217 euros par an et en n’ayant plus aucune démarche à effectuer. Les étudiants précédemment affiliés à une mutuelle étudiante pour leur sécurité sociale seront automatiquement rattachés à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de leur lieu d’habitation. Les mutuelles étudiantes, poursuivront, aux côtés de l’Assurance Maladie, leurs actions de prévention santé et continueront à proposer des complémentaires santé spécifiquement adaptées aux étudiants.

Une nouvelle aide à la mobilité Parcoursup

Une aide de 500 €, cumulable avec d’autres aides peut être accordée aux lycéens boursiers en 2018/2019 qui ont accepté sur Parcoursup une proposition d’admission pour une formation localisée hors de leur académie d’origine. Plus de 5 500 demandes ont été déjà été enregistrées. À noter que cette aide est cumulable avec une bourse sur critères sociaux, une allocation annuelle, une aide ponctuelle, une aide à la mobilité internationale ou encore une aide au mérite.