Vous n'avez pas eu votre bac du premier coup ? Pas de panique, grâce aux rattrapages vous pouvez choisir deux matières à repasser pour décrocher le fameux sésame. Orientations fait le point sur le déroulement de ces oraux de la seconde chance.

Vous êtes de ceux qui ont obtenu entre 8 et 10 au bac ? En moyenne, deux tiers des « recalés du premier groupe » obtiennent leur diplôme grâce aux rattrapages. Les notes obtenues lors des deux épreuves orales que vous choisirez remplaceront, dans votre moyenne, la note de l'épreuve initiale... mais seulement si elles sont supérieures. Rien n'est impossible, bien au contraire ! Alors à quoi s'attendre et comment saisir au mieux cette seconde chance ? Orientations vous guide dans cette dernière ligne droite.

Décompressez avant l'oral

Quelques minutes avant l'heure fatidique, il faut tout d'abord s'isoler. Vous pouvez en profiter pour faire quelques gestes d'assouplissement, qui vous permettront de décontracter vos muscles et d'évacuer la pression accumulée au cours des dernières heures. Et ce, pour entrer dans la salle d'examen uniquement avec du « bon » stress, et avec un objectif : celui de tout donner pour être diplômé.

Du choix des sujets à la préparation

Lorsque vous arrivez devant la salle d'examen pour passer l'épreuve, d'autres personnes attendront également. L'examinateur vous appellera, et ce sera votre tour. Lorsque vous arrivez dans la salle, vous devez piocher un sujet, au hasard, parmi trois ou quatre propositions.

La durée de l'épreuve varie selon les matières, s'échelonnant de 30 à 40 minutes. La moitié du temps est consacrée à la préparation, et l'autre à l'entretien à proprement parler. Une fois votre sujet attribué, vous aurez donc une vingtaine de minutes pour préparer votre intervention orale.

Se concentrer

Ne pas se concentrer peut mener à répondre à côté de la question. Vouloir en rajouter en paraphrasant pour meubler n'est pas non plus la meilleure solution. Il s'agit donc de se concentrer au maximum. Cela vous évitera non seulement le hors-sujet mais surtout une perte de temps à rédiger tout son oral ! Le but est de construire un plan intelligible, afin de ne pas perdre le cours de sa pensée une fois devant le correcteur.

A noter qu'il est possible qu'un autre candidat passe devant l'examinateur au moment où vous plancherez sur votre sujet : si c'est le cas, ne vous laissez pas déconcentrer, même s'il est parfois tentant d'écouter.

Le déroulement de l'épreuve orale

Au terme de la préparation, vous vous présenterez devant l'examinateur. L'oral en lui-même dure entre 15 et 20 minutes. Les questions vont alors s'enchaîner. Il faut donc être le plus précis et le plus pertinent possible.

Par ailleurs, les modes d'interrogations ne sont pas les mêmes suivant les disciplines. En mathématiques, par exemple, vous aurez certainement à résoudre des exercices, tout en expliquant votre raisonnement à l'examinateur, tandis que pour les langues vivantes, il est probable que l'oral prenne la forme d'un véritable entretien.

Etre bien présenté, être motivé et savoir convaincre le correcteur font ainsi partie des clés de la réussite

Avoir confiance en soi

Le jury aura tendance à poser des questions pour vous pousser à aller jusqu'au bout de votre pensée, de votre raisonnement. Afin d'éviter les mésaventures, ayez confiance en vous, en ce que vous dites, et montrez que vous maîtrisez votre sujet.

Faites bonne impression

Un candidat qui arriverait négligé ne ferait pas bonne impression aux yeux du correcteur. Prenez donc le temps de choisir votre tenue vestimentaire afin de paraître le plus sérieux possible. Les candidats doivent également apprendre à s'asseoir bien au milieu de la chaise, le buste et le dos bien droit, en évitant de trop bouger.

Soyez convaincant

Lors de l'oral, il est nécessaire de montrer que vous êtes déterminé à décrocher votre bac. Gardez toujours en tête que le correcteur n'est pas là pour vous déstabiliser mais, au contraire, pour vous mener vers la réponse. Il attend de vous réactivité, concentration et volonté de réussir afin de pouvoir répondre de la façon la plus intelligible possible. Soyez donc confiant afin de partir d'un pas assuré.

Les résultats dans la journée

Enfin, après ces épreuves, vous aurez les résultats définitifs le soir même. Il se peut que l'examinateur accepte de vous donner directement votre note. Par ailleurs, si jamais votre « nouvelle » moyenne atteint 12, 14 voire 16, vous n'aurez bien entendu pas le droit à la mention...

Dernière mise en ligne : 3 juillet 2015