La classe prépa est synonyme d'une charge de travail importante. C'est pourquoi il est nécessaire de bien vous organiser et de travailler à votre rythme.

Pour faire face à la charge de travail, le premier conseil est d'anticiper et d'avancer sur tous les fronts en même temps. Préparez-vous donc à trois heures de travail personnel après chaque journée de cours, en plus des séances de bibliothèque le week-end. Le travail en groupe vous aidera à tenir le coup : il s'agit d'un bon moyen pour avancer plus rapidement. Et, petite particularité pour les prépas scientifiques, il faut parfaitement connaître le programme.

Profiter des cours pour avancer

Si vous souhaitez avancer régulièrement durant l'année en classe prépa, il est conseillé de participer le plus possible en classe. Cela permet une réflexion constante sur les thématiques abordées et aide à une meilleure mémorisation des enseignements. Même si vous vous trompez, pas de panique : il y a toujours des choses à dire et à retenir d'une réponse fausse. Vous pourrez susciter des débats et solliciter vos camarades ou professeurs sur des points qui vous semblent incompris.

La classe prépa a également la particularité de proposer des « colles ». Sous forme de présentation orale, ces entraînements qui ont généralement lieu le mercredi après-midi ou le samedi matin, vous permettront par ailleurs de travailler les matières tout au long de l'année et de recevoir des conseils personnalisés des enseignants. Le plus : vous êtes certain de gagner en aisance à l'oral.

Adopter une bonne organisation

En plus des cours, les classes préparatoires demandent un travail personnel. Le soir, en rentrant à la maison, il est recommandé de reprendre vos cours, un à un. Une simple relecture de ces derniers peut vous permettre de mémoriser les idées principales et de repérer les points qui vous posent problème.

C'est un effort en amont, qui vous fera gagner beaucoup de temps lors de vos révisions. Pour les plus motivés, vous pouvez aussi réaliser vos fiches de révisions, pour chaque matière, lorsque vous avez un moment de libre.

Une bonne organisation sera la clé de votre succès. Pour cela, l'agenda sera votre meilleur allié : du simple exercice au devoir maison, en passant par les contrôles de connaissances ou des recherches sur Internet à effectuer, notez tout ce qui vous passe par l'esprit pour ne rien oublier.

Un rythme raisonnable

Si le rythme de la prépa est connu pour être soutenu, vous ne devez pas perdre de vue vos limites. Il ne faut jamais vous surpasser, en demander trop à votre corps ou à votre esprit. Certes, il est important de résister à la charge de travail, qui reste conséquente pour ce cursus.

Mais pensez également à vous détendre, à vous changer les idées, à exprimer votre ressenti. Si vous sentez que vous perdez pied, souvenez-vous des apports de la classe prépa : elle reste une expérience très formatrice, qui forge le caractère et qui vous ouvrira de nombreuses portes.

Conseils d'anciens élèves

Pour Orientation-Education, Jean, Talia, Jean-Yves et Vincent vous donnent tous les secrets pour réussir.

  • Jean : « Un travail régulier mais à son propre rythme. Même si vous n'avez pas de bons résultats pendant l'année, l'important c'est d'être prêt le jour du concours. »
  • Jean-Yves : « Travailler en groupe et être tenace car l'exigence est forte, et on peut vite être découragé. Or, le découragement fait partie du système. »
  • Talia : « Choisir une prépa adaptée à ses capacités et à sa personnalité. »
  • Vincent : « Dédramatiser les résultats et les critiques. Car il y a une vie après la prépa et tout le monde s'en sort plutôt bien. »

Conseils de professeurs

Les enseignants se joignent aux anciens élèves afin de vous aider à mettre toutes les chances de votre côté en prépa.

  • « Arrêter de travailler 2-3 jours avant le concours. Il faut être reposé physiquement, et ne pas se focaliser sur la dernière chose lue. »
  • « Il faut dormir, mais moins ! On tient quand même le coup, et c'est exaltant. »
  • « Se ménager des moments pour des activités personnelles. »
  • « La prépa est un vrai tremplin. Quoi qu'il arrive, les élèves sortent avec une vraie capacité de travail. »