On oppose souvent les deux catégories de prépas post-Bac : Prépas classiques (ou CPGE) d’un côté et Prépas intégrées de l’autre. Ces deux choix qui s’offrent à vous sont aussi valables l’un que l’autre : ils présentent tous deux des avantages et des inconvénients. Nous vous proposons d’en balayer l’essentiel pour vous donner quelques éléments qui vous permettront de faire le choix qui vous correspond le mieux.

Prépas CPGE : la « voie royale »

Longtemps considérée comme le seul choix légitime après le bac pour faire des études dans une grande école, la prépa CPGE a ainsi été nommée la voie royale. Elle permet d’accéder à toutes les écoles dites d’excellence qui ne recrutent que post-prépa (donc après un Bac+2 réalisé au sein d’une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles), telles que Polytechnique, Les Mines, Centrale-Supélec, Télécom ParisTech, etc.

Très orientées sur de la science pure, ces prépas grandes écoles ont une très bonne réputation et sont réputées pour leur haut niveau d’exigence mais aussi pour leur difficulté due à la quantité de travail qu’elles requièrent et à l’esprit de compétition qui les caractérise.


Prépas intégrées : la « voie simple »

A côté de la voie dite royale, on trouve les prépas intégrées considérées comme la « voie simple ». Mais attention à ne pas mal interpréter le qualificatif de « simple » comme un manque de qualité ou de sérieux. Il s’agit tout simplement de différencier le caractère complexe des CPGE qui impliquent un travail lourd et constant sans assurance de parvenir au résultat escompté, du caractère plus simple des prépas intégrées où l’on rentre post-bac et où l’on a la garantie de poursuivre en cycle ingénieur du moment où l’on valide ses matières chaque année.

Pour autant, il vous faudra travailler sérieusement pour y parvenir et ce ne sera pas chose facile car les écoles d’ingénieurs post-bac ont également un haut niveau d’exigence, gage nécessaire pour pouvoir diplômer leurs étudiants avec l’accréditation CTI. Les prépas intégrées sont réputées pour être moins oppressantes que les CPGE, et pour offrir plus de concrets dès le début de ses études supérieures. Par exemple, si vous optez pour une prépa intégrée comme celle proposée par Efrei Paris, vous allez dès votre première année pouvoir faire de l’informatique, de l’électronique, et vous investir dans des projets de mise en pratique des enseignements reçus.

Comment choisir ?

La question se pose alors de savoir comment choisir entre l’une ou l’autre des voies ? Comme nous le disions en introduction de cet article, il y a des avantages et des inconvénients à chacune desdeux voies !

Les avantages des Prépas CPGE

  • Elles vous apprennent une rigueur de travail que vous trouverez rarement aussi poussée ailleurs ;
  • Elles vous ouvrent les portes des très grandes écoles ;
  • Elles renforcent votre niveau en sciences fondamentales (maths et physiques notamment) ;
  • Elles sont peu coûteuses.

Les inconvénients des Prépas CPGE

  • Elles sont très oppressantes via un principe de compétition entre les étudiants et un système de notation très sévère de la part des enseignants qui cherchent à tirer les étudiants vers le haut, parfois au détriment de leur moral ;
  • Si elles ouvrent les portes des très grandes écoles, elles sont aussi source de déception et de frustration car ces grandes écoles n’ont qu’un nombre de places très limité et n’intègrent chaque année que quelques centaines de profils pour plusieurs milliers de candidats ;
  • Elles manquent de concret et restent très scolaires dans leur approche.

Les avantages des Prépas intégrées

  • Elles vous permettent de toucher à du concret dès le début de vos études supérieures ;
  • Elles encouragent un système d’entraide et non de compétition avec des trajets en équipe et une réussite accessible à tous ;
  • Elles vous donnent accès aux activités extra-scolaires dès votre entrée dans le supérieur via des associations étudiants mises en place au sein des écoles ;
  • Elles vous permettent de réaliser des stages en entreprise dès votre 1ère année d’études.

Les inconvénients des Prépas intégrées

  • Elles sont coûteuses (tarifs variables selon les écoles) ;
  • Elles impliquent de faire un choix de poursuite d’études bien précis dès l’année de Terminale ;
  • Elles vous ferment les portes des très grandes écoles qui ne recrutent que post-CPGE.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix qui vous sont proposés : ce n’est ici qu’une affaire de choix personnel en fonction de votre parcours et de votre projet : si vous savez déjà quel domaine d’études vous intéresse et que vous voulez rapidement toucher à du concret, vous êtes fait pour une Prépa Intégrée ; si vous vous cherchez encore et que vous avez une grosse force de travail et un très bon niveau en science, le Prépa CPGE vous correspond peut-être mieux.

Notre conseil : choisissez selon vos affinités et envies, et ne vous laissez pas influencer ou mettre la pression pour aller dans un sens ou dans l’autre.